Bordeaux-Lille: Avec un Costil infranchissable, les Girondins s’offrent un redoutable LOSC (1-0)

FOOTBALL Malgré ce revers, les Lillois restent 2e ex aequo de la Ligue 1 alors que les Bordelais remontent à la 10e place…

Clément Carpentier

— 

Benoît Costil a multiplié les parades.
Benoît Costil a multiplié les parades. — NICOLAS TUCAT / AFP

Dominer n’est pas gagner. Ce bon vieux proverbe a été illustré dans toute sa splendeur ce mercredi entre Bordeaux et Lille. Malgré une domination de presque tous les instants, le LOSC s’est incliné face à des Girondins d’une efficacité diabolique (1-0).

Les immanquables lillois (ou le show Costil). Comment le LOSC n’a pas pu ouvrir le score au Matmut Atlantique ? Christophe Galtier va se le demander quelque temps. Il faut dire que ses joueurs ont manqué des buts tout faits sur deux actions similaires : centre en retrait, et frappe aux six mètres ! Et chaque fois, Pépé et Bamba ont trouvé le moyen de tirer sur Costil. Résultat des courses sur la deuxième occasion, le contre girondin a fini au fond lui après un centre de Kalu pour Kamano.

Et ça ne s’arrête pas là pour les Lillois. En première mi-temps, on peut aussi citer la tête au Fonte repoussé par Costil ou le coup franc au ras du poteau de Pépé. Un dernier exemple pour la route : l’énorme double occasion dans les dernières minutes pour Loïc Rémy mais décidément Costil était infranchissable. Bref, ce mercredi soir, ça ne voulait vraiment mais vraiment pas rentrer pour le LOSC.

Bordeaux poursuit son redressement. Même si c’est loin d’être parfait, les joueurs de Ricardo retrouvent des couleurs et enchaînent une deuxième victoire de la saison. Comme à Guingamp, dimanche dernier, après une entame très compliquée, les Girondins ont semblé trouver une vraie assise défensive avec le duo Kounde-Pablo. Face aux véloces attaquants du LOSC, les deux hommes ont tenu la baraque avec l’aide d’Otavio.

Preuve en est dans le second acte, les Lillois se sont montrés beaucoup moins dangereux malgré les entrées d’Araujo et Rémy. D’ailleurs, Lille a alors abusé des ballons longs sans succès. Avec ce troisième match sans défaite, les Girondins remontent à la 10e place de la Ligue 1 à seulement trois petits points du podium mine de rien.

Un coup d’arrêt mais rien de grave. Les joueurs de Christophe Galtier ont donc vécu leur deuxième défaite de la saison en Gironde. Alors si évidemment ça ne fait jamais plaisir, ils ont confirmé leur énorme potentiel notamment offensif. La ligne Bamba-Ikoné-Pépé a de beaux jours devant elle. Mais attention, il faudra se montrer plus efficace à l’avenir notamment pour l’ancien joueur angevin qui a encore buté deux fois sur Costil en fin de match.

Au-delà de la défaite, la seule ombre au tableau est sûrement le carton rouge reçu par le capitaine du LOSC Soumaoro dans les dernières minutes. Il manquera d’office le choc contre l’OM dimanche et ça, ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle. Malgré ce revers, les Lillois restent deuxième ex aequo de la Ligue 1. Ce n’est déjà pas si mal.