TFC: Attention chantier! Après son maintien à l'arrache, Toulouse va presque tout changer

FOOTBALL L’effectif de Toulouse va subir un sérieux lifting après le maintien en Ligue 1 arraché en barrage face à l’AC Ajaccio…

Nicolas Stival

— 

Le capitaine du TFC Issa Diop et le gardien Alban Lafont face à l'OM de Kostas Mitroglou, le 11 mars au Stadium de Toulouse.
Le capitaine du TFC Issa Diop et le gardien Alban Lafont face à l'OM de Kostas Mitroglou, le 11 mars au Stadium de Toulouse. — P. Pavani / AFP
  • Restera ou pas ? Le cas Max-Alain Gradel sera l’un des dossiers de l’intersaison.
  • De jeunes cadres tels qu’Alban Lafont et Issa Diop devraient partir.
  • Les trois Mondialistes (Moubandje, Durmaz et Toivonen) se verraient bien eux aussi quitter le club.

Comme souvent, il avait le sourire. Mais les mots d’Issa Diop, l’un des tout derniers à quitter le vestiaire toulousain dimanche soir, n’étaient pas ceux d’un capitaine heureux. « On a été mauvais, lâchait sans détour le jeune défenseur du TFC (21 ans), à l’issue d’un pauvre barrage retour (1-0) face à l’AC Ajaccio. Ce match est à l’image de la saison. »

Même le très taiseux président Olivier Sadran a annoncé « un vrai chantier » à l’issue d’un exercice d’une tristesse infinie, malgré un effectif plutôt séduisant sur le papier. Un groupe qui va beaucoup changer cet été, et qui pourrait ne plus être dirigé par Michaël Debève.

Ils vont partir à coup sûr

Malgré quelques coups d’éclat, le prêt de Giannelli Imbula aura globalement été un échec. Sorti sous les sifflets ce dimanche, le milieu prêté par Stoke City a lâché sur Canal + une phrase mystérieuse : « Le problème, c’est qu’on ne peut pas tout dire. » L’ancien Marseillais de 25 ans retrouvera peut-être sa liberté d’expression ailleurs, mais pas forcément dans son club anglais, qui descend en deuxième division et verrait d’un bon œil son départ.

Arrivés à la fin de leur premier contrat professionnel d’un an sans avoir joué une minute avec les « grands », le gardien Thibault Cottes (20 ans) et le milieu Jordan Sebban (21 ans) se retrouvent libres.

Le cas Max-Alain Gradel

Oui, il est parfois perso. Mais sans lui, Toulouse aurait connu le destin de Troyes et de Metz. A la différence d’Imbula, l’attaquant ivoirien de 30 ans a su relancer une carrière à l’arrêt du côté de Bournemouth. Prêté par le club anglais, le meilleur buteur du TFC cette saison (dix réalisations, dont huit en L1) a traversé la Manche ce lundi. Il l’a fait savoir via un tweet qui sonne comme un au revoir et reprend les paroles prononcées quelques heures plus tôt dans les couloirs du Stadium.

« Mon avenir ? Pour l’instant je ne le connais pas, avait aussi commenté l’ancien Stéphanois. Le foot va tellement vite qu’il faut faire attention à ce que l’on dit. » Toulouse ne désespère pas de le récupérer pour de bon. Mais forcément, d’autres clubs sont sur les rangs.

Des Mondialistes aux envies d’ailleurs

François Moubandje, Ola Toivonen et Jimmy Durmaz ont deux points communs : ils vont disputer la Coupe du monde en Russie et il ne leur reste qu’une année de contrat. L’an dernier, le défenseur suisse avait répété ses envies d’ailleurs. Ce dimanche, avant de rejoindre sa sélection, il a simplement indiqué au sujet d’un possible départ : « Je ne vais pas fermer les portes. »

Le cas des attaquants suédois semble encore plus clair. Encore fantomatique dimanche, Toivonen et son gros salaire ne seront sûrement pas retenus. Son collègue Durmaz, qui l’a remplacé avant de marquer le seul but du match, réussit à l’inverse une fin de saison canon. Pas assez pour lui ôter un goût amer de la bouche. « Je suis déçu, je n’ai pas beaucoup joué après être revenu de blessure même si j’ai fait de bonnes performances lors des quatre derniers matchs. Mais la seule chose qui compte, c’est la Coupe du monde. On verra pour mon avenir ensuite. »

Deux grands espoirs qui vont finir de mûrir loin du Stadium

Leur jeune âge, leur potentiel et leur contrat qui court jusqu’en 2020 promettent au TFC une somme rondelette si ces Pitchouns quittent le nid dès cet été. Le gardien Alban Lafont (19 ans) n’est pas du genre bavard devant la presse, mais son très probable départ ne fait pas de mystère. Le capitaine Issa Diop (21 ans) lui emboîtera-t-il le pas ? « Joker » répond-il dans un sourire. « Dans un transfert, il faut que les trois parties [clubs vendeur et acquéreur, ainsi que le joueur et ses représentants] tombent d’accord. »

Pas une mince affaire quand on connaît l’âpreté d’Olivier Sadran dans les négociations. En manque de temps de jeu, d’autres joueurs issus de la formation toulousaine (Clément Michelin, Yann Bodiger, Quentin Boisgard…) pourraient tenter d’en glaner ailleurs, sous forme d’un prêt ou définitivement.

Et dans le sens des arrivées, au fait ?

Le milieu Jessy Pi doit faire son retour de prêt de Brest, après un exercice abouti (33 matchs de L2, cinq buts). La demi-saison de Firmin Mubele à Toulouse (onze apparitions en L1, un but, une passe) impressionne beaucoup moins. Mais comme l’ailier congolais était prêté par Rennes avec une option d’achat automatique en cas de maintien, il va poursuivre au Stadium. La Dépêche du Midi évoque un transfert de trois millions d’euros pour deux saisons. Pas donné, quand même.

Le groupe va intégrer trois néoprofessionnels. L’attaquant Derick Osei Yaw (19 ans) va devoir faire ses preuves avec un contrat d’une saison, plus deux en option. Quant aux très jeunes Mathieu Goncalves (défenseur) et Adil Taoui (milieu offensif), nés en 2001, c’est un bail de trois ans qui leur a été offert.