Bordeaux-Toulouse: «La Ligue 2 n’est pas loin» pour le Téfécé battu par les Girondins (4-2)

FOOTBALL Encore barragiste, Toulouse va jouer son maintien sur la dernière journée contre Guingamp…

Clément Carpentier

— 

Kelvin Amian et les Toulousains sont au bord du gouffre.
Kelvin Amian et les Toulousains sont au bord du gouffre. — MEHDI FEDOUACH / AFP
  • Le Téfécé a encaissé une nouvelle large défaite face à Bordeaux.
  • Le club jouera son maintien face à l’En Avant de Guingamp au Stadium.
  • Les joueurs demandent aux supporters de revenir au stade pour se sauver.

Comme si tout était écrit à l’avance. Comme si le Téfécé avait besoin que ce soit son ancien capitaine, Martin Braithwaite, qui l’envoie au purgatoire, en Ligue 2. Si mathématiquement ce n’est encore fait, la descente aux enfers se poursuit inexorablement pour les Toulousains. Dominés dans les grandes largeurs à Bordeaux (4-2), ils joueront toute leur saison sur un match samedi prochain face à Guingamp.

Une équipe en déliquescence

Mais pour l’instant, on voit (très) mal les joueurs de Michaël Debève s’en sortir. A part peut-être d'espérer une défaite de Troyes lors de son dernier match contre Monaco et laisser ainsi le Téfécé à sa place de barragiste (17e). Et ce n'est pas l'attaquant Corentin Jean qui risque de remonter les troupes :

« On est trop fébriles. A chaque occasion, on a l’impression qu’on va prendre un but. Il n’y a pas de jeu. Il n’y a rien. Aujourd’hui si on est barragiste, c’est grâce à Dieu. »

Pourtant, en Gironde, on n’a même pas eu le temps de croire à un miracle. Même quand Sylla a ouvert le score d’une frappe chanceuse en première mi-temps, le bateau toulousain tanguait déjà fortement. Il a fini par couler tout court. Et les Girondins ont signé un véritable festival avec notamment un doublé de Martin Braithwaite.

Un appel aux supporters

Comme il y a deux ans à Angers, il faudra de nouveau jouer une finale sur la dernière journée pour Toulouse. Mais pour Kelvin Amian, il y a une différence inquiétante : « C’est vrai que ce n’est pas le même état d’esprit » avant d'ajouter qu'il « y a encore des bagarreurs. » On se demande où ils sont depuis quelques semaines voire mois. Aujourd’hui barragiste, le Téfécé peut pourtant encore se maintenir tout court (victoire contre Guingamp et défaite de Caen face à Paris dans le même temps) mais personne ne croit vraiment à ce scénario chez les Violets.

En tout cas pour le réaliser Kelvin Amian espérer avoir le soutien de ses supporters : « Oui, je leur demande de revenir. Moi qui suis Toulousain quand ils sont là, ça me fait chaud au cœur. Ça me donne beaucoup de forces donc j’espère qu’ils seront là. » Pas sûr que son message soit entendu. Une chose est sûre, « il va y avoir beaucoup de pression, souligne Corentin Jean, la Ligue 2 n’est pas loin. Ça nous chauffe aux fesses. » Ça brûle même !

>> A lire aussi : TFC-LOSC: Naufrage technique et tactique, supporters en colère... Toulouse sombre face à Lille

>> A lire aussi : OM, Stade Rennais, Toulouse FC... Des clubs de foot victimes de tentatives d'escroquerie