Cyclisme: Une minute de silence pour les deux coureurs belges décédés sur les Trois jours de la Panne

COMMEMORATION Les disparitions d'Antoine Demoitié et Daan Myngheer ont fortement marqué le peloton...

J.L. avec AFP

— 

Daan Myngheer était un grand espoir du cyclisme belge
Daan Myngheer était un grand espoir du cyclisme belge — DIRK WAEM / BELGA / AFP

Les 166 cyclistes participant aux Trois jours de La Panne ont respecté une minute de silence mardi au départ de la première étape, en hommage aux Belges Antoine Demoitié et Daan Myngheer, décédés dimanche et lundi, ont indiqué les organisateurs.Antoine Demoitié (25 ans) est décédé dimanche soir à Lille, victime d'une chute avant d'être percuté par une moto lors de la classique Gand-Wevelgem. Daan Myngheer (22 ans) a succombé lundi soir à Ajaccio à un infarctus après avoir été victime d'un malaise samedi matin lors du Critérium international.

>> A lire aussi: Faut-il interdire les motos sur les courses cyclistes?

Suite à l'accident mortel d'Antoine Demoitié, les organisateurs ont mis en place des mesures de sécurité "strictes" lors du briefing des motards, selon l'organisation qui n'a pas donné d'autres précisions mardi en milieu de journée.Les seize premiers kilomètres de la course ont été neutralisés et parcourus à faible allure avant le départ officiel. Malgré cela, une chute est survenue dans le peloton, conduisant aux abandons du Néo-Zélandais Patrick Bevin et du Français Yohan Offredo.