Coupe du monde de rugby : Un protocole commotion ? « Pas besoin », estime Farrell malgré son gros tampon

RUGBY Le capitaine a encore reçu un gros choc à la tête face à l'Argentine

N.C. avec AFP

— 

Owen Farrell victime d'un plaquage haut lors du match Angleterre-Argentine, le 5 octobre 2019.
Owen Farrell victime d'un plaquage haut lors du match Angleterre-Argentine, le 5 octobre 2019. — William WEST / AFP

Le choc a été spectaculaire, mais le capitaine anglais Owen Farrell, touché à la tête pour la seconde fois en deux matchs samedi contre l'Argentine (39-10), «se sent bien», a-t-il assuré après la rencontre qui a entériné la qualification anglaise pour les quarts de finale de la Coupe du monde.

«Je me sens bien», a déclaré le numéro 12 de l'Angleterre, véritable patron de la sélection, après le placage haut, au cou et au visage, de l'Argentin Tomas Lavanini qui a fait basculer le match à la 18e minute. Le XV de la Rose a inévitablement pris le dessus sur les Pumas après le carton rouge adressé au deuxième ligne, qui a laissé ses partenaires à 14 contre 15.

Mais Farrell a raté 3 transformations et 1 pénalité en première période, série inhabituelle pour ce buteur précis. «Ce n'était pas une commotion, ce qui était l'inquiétude, mais je n'ai pas été touché sur le haut de la tête. Ma mâchoire était un peu douloureuse mais il n'y a pas besoin de protocole commotion», a assuré le joueur des Saracens. Farrell avait déjà été victime d'un placage à l'épaule de l'Américain John Quill au match précédent.