Coupe du monde 2022 : Cristiano Ronaldo remplaçant, « une honte d’humilier un homme qui a tant donné », estime sa sœur

FOOTBALL Le déclassement de la légende du football portugais, resté sur le banc de touche durant 72 minutes mardi face à la Suisse (6-1), passe très mal auprès de ses proches

J.Lau.
— 
Cristiano Ronaldo n'a pas caché son ressentiment envers le choix de Fernando Santos, mardi soir, durant la large victoire de la sélection portugaise contre la Suisse (6-1).
Cristiano Ronaldo n'a pas caché son ressentiment envers le choix de Fernando Santos, mardi soir, durant la large victoire de la sélection portugaise contre la Suisse (6-1). — Marcio Machado/SPP/Sipa USA/SIPA

Cristiano Ronaldo va-t-il faire pour de bon bande à part dans l’actuelle belle aventure de la sélection portugaise au Qatar ? Il y a encore quelques mois, cette question était quasiment inimaginable tant CR7 était destiné à arriver en star absolue du groupe de Fernando Santos, pour sa dernière Coupe du monde à 37 ans. Mais son statut s’est peu à peu fragilisé durant ce Mondial, comme cela a également été le cas à Manchester United, jusqu’à son départ.

Si bien que mardi soir contre la Suisse (6-1), le quintuple Ballon d'or a dû prendre place sur le banc de touche et n’est entré en jeu qu’à la 73e minute de jeu. Au moment des célébrations d’une sélection euphorique, après le feu d’artifice de ce huitième de finale, des images ont ainsi montré l’intéressé filant à l’écart du groupe, et ne célébrant pas la qualification avec les supporteurs (et donc ses coéquipiers).


CR7 zappe l’entraînement des remplaçants ce mercredi

Dans la foulée, on s’est vite rendu compte que des réactions de ses proches sur les réseaux sociaux confirmaient la thèse du statut de remplaçant très mal vécu (what a surprise). Présente au stade de Lusail, sa compagne Georgina a d’abord glissé sur Instagram : « Quel dommage de ne pas avoir pu apprécier le meilleur joueur du monde pendant les 90 minutes. Les supporteurs n’ont pas cessé de te réclamer et de crier ton nom ». La réaction la plus véhémente est venue de l’une des deux sœurs de Cristiano Ronaldo, Elma, elle aussi sur Instagram : « C’est une honte d’humilier un homme qui a tant donné ».

Nouvel épisode pour que ce clash ait tous les ingrédients pour devenir ultra-problématique ce mercredi matin, à trois jours du quart de finale contre le Maroc : Marca nous apprend ainsi que Cristiano Ronaldo n’a pas pris part au traditionnel entraînement des remplaçants, au lendemain du match face à la Suisse. L’ex-Mancunien est ainsi resté en salle avec le groupe des titulaires. Est-ce un passe-droit validé par Fernando Santos ? En tout cas, le journal espagnol explique que ce serait bien CR7 qui aurait refusé cet entraînement. Après tout, difficile d’imaginer un joueur, dans le monde entier, vivre plus mal que lui un statut de remplaçant. Voilà le terrible casse-tête qui attend Fernando Santos, quand bien même le triplé de Gonçalo Ramos (21 ans) et l’éclatant succès de mardi devraient suffire à valider ses choix.