Coupe du monde 2022 : Les Suisses victimes d'un mystérieux virus... Flick maintenu à la tête de l'Allemagne... Revivez la journée de mercredi

football Pas de match ce mercredi, mais le Mondial se poursuit au Qatar avec la préparation des quarts de finale… et l’éclatant bonheur des supporteurs marocains partout dans le monde

Nicolas Camus, Jérémy Laugier, Nicolas Stival
— 
Les Suisses à terre lors du 6-1 infligé par le Portugal en 8e de finale.
Les Suisses à terre lors du 6-1 infligé par le Portugal en 8e de finale. — AFP

L’ESSENTIEL

  • Les 8es de finale se sont achevés mardi soir avec le carton du Portugal face à la Suisse (6-1), et juste avant l’exploit retentissant du Maroc (0-0 ; 3-0 aux tirs au but), quatrième nation africaine de l’histoire à rejoindre les quarts de la Coupe du monde.
  • On connaît donc désormais les affiches de ces quatre quarts de finale, qui commenceront vendredi (16 heures) avec Brésil-Croatie.
  • Même sans match, on aura tout de même plein de choses à vous raconter. On suivra notamment l’actualité des Bleus, qui joueront eux samedi (20 heures) face à la sélection anglaise. On attend ainsi les dernières nouvelles concernant Kylian Mbappé, qui ne s’est pas entraîné mardi (sans inquiétude toutefois).




On connaît désormais l'intégralité des quarts de finale du Mondial.
On connaît désormais l'intégralité des quarts de finale du Mondial. - SofaScore / 20 Minutes



19h35 : On se quitte là pour aujourd'hui ! Dur dur cette soirée sans match, on est clairement en manque. Mais bon, ça va revenir vite ! Et puis c'est encore meilleur quand on patiente un peu... On se retrouve demain, même endroit même heure, pour la suite de cette Coupe du monde. Bonne soirée tout le monde.
19h20 : Les Brésiliens peuvent danser, ça ne dérange pas Lovren

Après le match face à la Corée du Sud, on avait entendu Roy Keane notamment dire tout le mal qu'il pensait de la danse collective des Brésiliens sur chaque but. Ca avait engendré une mini polémique au pays. Interrogé sur le sujet avant le quart de finale de vendredi, le défenseur croate a répondu qu'il ne voyait pas où était le problème : 

« Je n'y vois aucun manque de respect, je pense que les Brésiliens sont nés avec la chanson, la danse, cela fait partie de leur culture. Honnêtement, chacun peut faire ce qu'il veut pour fêter (un but), je n'ai pas de problème avec ça. » 

On préfère entendre l'ancien Lyonnais là-dessus putôt que sur la Russie... 

19h06 : D'ailleurs on a écrit ce petit pap après sa conf de presse tout à l'heure. Vraiment intéressant ce qu'il dit de ses liens avec Didier Deschamps, et comment ils se sont réchauffés à partir de 2020.



19h03 : Effectivement Janhic, les forfaits au milieu lui ont permis de prendre de la place dans cette équipe, et il a parfaitement su répondre aux attentes. Enfin, on aurait envie de dire, après des années à se montrer trop nonchalant malgré des qualités qui sautaient aux yeux. On sent qu'il a mûri, et ça tombe à pic pour les Bleus.
Ja
Janhic
Rabiot se révèle dans ce mondial. Il a beaucoup grandi mentalement et c'est ce qui lui manquait. Il se donne beaucoup plus pour le collectif, donne de sa personne pour défendre et relancer ses partenaires..en plus il est très efficace devant le but adverse. Bravo à lui il a totalement gagné sa place dans cette équipe
18h56 : Décidément, après Kyle Walker et son chat errant baptisé Dave qu'il a promis de ramener au pays en cas de victoire finale, c'est vraiment le Mondial des félins.

(on espère juste que c'est pas celle de DD qui est partie faire un tour chez les Brésiliens)



18h44 : Hansi Flick maintenu !

C'est la grosse info du jour en Allemagne. Malgré l'élimination au premier tour de ce Mondial, Hansi Flick restera bien poste jusqu'à l'Euro 2024 à la maison. 

« Nous sommes ensemble convaincus que le championnat d'Europe 2024 dans notre pays représente une grande chance pour le football en Allemagne. (...) Nous avons pleinement confiance en Hansi Flick pour relever ce défi », a déclaré le président de la DFB, Bernd Neuendorf, dans un communiqué publié à l'issue d'une rencontre à huis clos avec le sélectionneur.

18h18 : Des amendes pour la Croatie et la Serbie

La Fédération croate a écopé d'une amende de 50.000 francs suisses (un peu plus de 50.000 euros) en raison d'insultes proférées par des supporters contre Milan Borjan, le gardien de but du Canada d'origine serbe, pendant leur rencontre en phase de poule (4-1), a fait savoir la Fifa ce mercredi. 

L'instance a également sanctionné la Fédération serbe à hauteur de 20.000 francs suisses (un peu plus de 20.000 euros) en raison du drapeau plaçant le Kosovo en Serbie exhibé dans le vestiaire des «Orlovi» avant leur match perdu contre le Brésil (2-0).


17h57 : Et BOUM ! Notre article du jour sur le France-Angleterre à venir. On se demande s'il chercherait pas à se rassurer nos amis anglais en en faisant des caisses sur Kyle Walker.



Et je vous mets l'illustration du papier avec parce que c'est quand même une grande partie de son charme


Kyle Walker devra revêtir son petit collant et sa cape, samedi, pour stopper Kylian Mbappé
Kyle Walker devra revêtir son petit collant et sa cape, samedi, pour stopper Kylian Mbappé - Montage 20 Minutes


17h31 : Notre dernière vidéo sortie du four. On a causé du Brésil et du Portugal ce midi lors de notre émission Twitch avec William, envoyé spécial au Qatar pour notre rédaction et expert en tout ce qui est lusophonie.



17h09 : Les Suisses victimes d'un mystérieux virus ?

Au lendemain de la correction infligée par le  Portugal, le directeur sportif de la Suisse Pierluigi Tami a affirmé mercredi que les joueurs malades ont été victimes d'un virus « qui circulait dans l'hôtel ». Mais que ce n'était pas le Covid. « Pas tous, mais quelques joueurs l'ont attrapé », a expliqué Tami en conférence de presse cet après-midi.

Hier soir, le sélectionneur de la Nati Murat Yakin avait évoqué les cas de Silvan Widmer (« trop malade » pour jouer, victime de « fièvre » et avec des « symptômes de refroidissement »), de Fabian Schär (remplacé car « il n'avait pas la force pendant le match »), et Nico Elvedi (« il n'était pas à 100% non plus »).

« On a manqué de fraîcheur. Malheureusement, on avait plusieurs joueurs malades ou souffrants, et l'adversaire a été plus fort, plus frais. On a payé l'énergie dépensée lors des trois premiers matchs », avait déclaré Murat Yakin.

16h51 : Dans le genre « j'apporte un danger constant », il est quand même pas mal.



16h47 : Mbappé sera bien de retour à l'entraînement dans quelques minutes

La séance des Bleus est prévue à 17 heures, et Kyks en sera bien. C'est ce qui était prévu après sa petite séance en salle d'hier, mais ça va mieux le disant. 

16h25 : Fin de la conf ! On aura vu Adrien Rabiot charmer les journalistes, il ne peut plus rien nous arriver aujourd'hui haha.
16h23 : Ca se termine sur une petite question sur son rapport aux médias, le fait qu'il vienne plus souvent s'exprimer, tout ça...

« Je vous arrête tout de suite c'est pas moi qui décide ! (il se marre). C’est pas mon exercice favori mais je sais que quand les choses vont bien on veut entendre les joueurs et je le comprends. Je trouve qu’il y a une amélioration dans la relation entre vous et moi. » 

16h20 : Est-ce que DD a beaucoup évolué depuis qu'il le connaît?

 « J'étais plus jeune avant, je faisais moins attention. Mais aujourd'hui je le trouve ouvert, détendu, même dans une compétition comme ça. Il a cette facilité dans la relation humaine. C’est un point très important et c’est ce qui fait que tout le monde s’entend bien, qu’il y a cette osmose dans le groupe. »

16h18 : La bataille du milieu à venir contre les Anglais

« C'est une équipe qui a un peu les mêmes caractéristiques que nous, avec des joueurs très rapides sur les côtes, et des milieux qui peuvent se projeter. Je pense que ça va être un match ouvert, avec beaucoup de potentiel de chaque côté. Nous on n'a pas évolué beaucoup ensemble encore avec Aurélien et Antoine mais depuis début de la compète on se trouve bien, on est vraiment complémentaires. Eux en face ils sont performants aussi, joueurs qui peuvent se projeter. La bataille du milieu de terrain sera importante mais on n’est pas inférieur. »


16h14 : Une Mbappé dépendance, c'est un danger ou pas ?

« Nous on le prend comme qqchose de positif bien sûr. Lui est concentré sur ça, nous on fait le maximum derrière pour le mettre dans ces conditions. Pas de dépendance selon moi, c'est un joueur à fort potentiel, les buts vont venir de lui à 80-90% mais c’est notre arme principale. Et on a d’autres joueurs qui peuvent faire la différence, d’une autre manière. Pourquoi se priver d’une arme comme Kylian ? »

16h09 : La reconnaissance qui touche le plus, entre celle du sélectionneur, des partenaires, des journalistes ?

« Pas celle qui me touche le plus mais de la part des journalistes c'est à part, parce que vous êtes durs à convaincre (sourire). J’ai très souvent été critiqué, parfois à tort selon moi. De ce côté c’est une belle reconnaissance. »

16h07 : Vraie reconnaissance sur ce Mondial, ça te fait du bien ou ça glisse sur toi ?

« Un peu des deux. J’essaie de rester concentrer sur la compétition, de ne pas trop m’éparpiller, ça peut aller vite d’un côté comme de l’autre. Plaisir d’être reconnu mais à un moment j’ai subi beaucoup de critiques et j’ai pas été abattu pour autant, donc je vais pas m’enflammer non plus. »

16h04 : A quel point l'aspect physique est important pour ton jeu ?

« C'est primordial car pour que je puisse utiliser tout mon potentiel je dois être bien physiquement. J’ai beaucoup travaillé depuis que je suis à la Juventus, depuis 4 ans, et j’ai vite senti le changement, me permet d’être actif pendant 90 minutes, pas baisser de rythme ou près peu sur tout un match. Avant je pouvais avoir des trous pendant un match. En plus ça m’aide à m’exprimer techniquement. »

16h02 : Plus mature, ça veut dire quoi pour le jeu d'Adrien Rabiot ?

« Surtout sur être concentré, avoir moins de temps faible, apporter offensivement, être décisif. J’ai les qualités pour le faire, mais en travaillant plus à l’entrainement je crois plus en moi, ça aide. Je le développe avec le temps. Aujourd’hui je suis plus complet. »

15h59 : Epanoui comme jamais dans sa carrière?

« Je traverse une très bonne période footballistique, depuis plusieurs mois à la Juve et sur ce Mondial. Ça vient aussi avec le fait que j’ai grandi, mûri, mon football a grandi aussi. C'est sans doute la meilleure période de ma carrière, oui. »

15h57 : Ca commence fort sur l'évolution de ses rapports avec DD

« On a eu de bonnes relations, même avant 2018, ensuite il s'est passé ce qu’il s’est passé (son refus d'être réserviste pour le Mondial). Après ça pendant deux ans où on n’a pas eu de contact, quand je suis revenu on a tout de suite parlé, ça s’est très bien passé. Je ne savais pas à quoi m’attendre au départ mais très bonne relation qui est revenue, et de sélection en sélection cette relation s’est améliorée, on a appris à se connaître, il me comprend mieux, aujourd'hui on est de plus en plus proche. »

15h55 : Le voilà le Duc ! Va y avoir beaucoup de questions pour lui j'imagine.
15h52 : On attend maintenant Adrien Rabiot.
15h48 : Une petite phrase sur le foot africain pour la route

 « J'ai des origines maliennes et j'en suis très fier. Le football africain est de plus en plus considéré au niveau mondial, et ça me rend heureux. Je me concentre sur la France mais je souhaite le meilleur aux équipes africaines. »

15h46 : Sur la rivalité franco-anglaise pour les joueurs de sa génération

 « C'est vrai que cette rivalité existe depuis longtemps, j'ai quelques souvenirs quand j’étais en équipe de France U16, l’ambiance était différente quand on affrontait cette équipe. Après on ne se chambre pas plus que ça avec eux, personnellement on s'est envoyé des messages avec Jordan Henderson (coéquipier à Liverpool). Je suis content de les affronter en tout cas. »

15h44 : Walker vs Mbappé

« Walker fait partie des meilleurs latéraux droits du monde en ce moment. Il est impressionnant. Ça va être une grosse bataille entre eux. »

15h42 : Comment on défend sur Kane et qu'est-ce que t'as apporté le foot anglais ?

« Kane est un très grand joueur, j’ai joué contre lui plusieurs fois. Mais il ne faut pas se dire qu'un seul joueur est dangereux, il faut regarder toute l’équipe. Si on joue ensemble, soudés, on fera une bonne performance. Il ne faut pas cibler un joueur. »

« Le foot anglais m'a apporté beaucoup une concentration plus importante, les matchs sont d’une intensité exceptionnelle, il faut vraiment une concentration jusqu’au bout car tu paies tout, pas forcément pareil en Bundesliga. Et puis aussi chaque équipe apporte un gros danger athlétique et physique. »


15h38 : Rabiot il est comment au quotidien ?

« Je ne le connaissais pas personnellement avant. Au quotidien c’est un bon vivant, il rigole avec tout le monde, on peut parler de tout avec lui. Sur le terrain il apporte beaucoup, offensivement et défensivement. Il est précieux pour nous. »


15h36 : Petite question sur Upamecano pour commencer. Est-ce qu'il a eu un déclic en Bleu ?

« Non je n'ai pas senti de déclic, moi je connais ses capacités, tout le monde a conscience du niveau qu’il a. Ce qu’il nous montre dans ce mondial est exceptionnel mais rien de surprenant. Qu’il continue comme ça. »

15h34 : Ca démarre avec Konaté. On y va !
15h27 : Dans quelques minutes la conf du jour des Bleus ! Konaté et Rabiot au micro, on va suivre ça.
15h22 : Lewandowski aurait mené des discussions dans le dos du sélectionneur pour décider de la tactique contre les Bleus



L'article est en Polonais, donc c'est de la traduction approximative, mais en résumé, Robert en avait marre de voir son équipe garer le bus. Alors il a organisé des réunions avec les joueurs après les briefs officiels de Michniewicz pour leur demander leur avis, discuter, etc. Et au final ils ont décidé de jouer plus offensif, en accordant plus de liberté notamment à Zielinski.

Une séquence qui en dit long sur les rapports un peu tendus entre le capitaine polonais et son coach, qui s'étaient déjà pris le bec sur la répartition de la prime promise par le Premier ministre, semble-t-il. 

15h00 : Kyle Walker, l'arme anti-Mbappé est en conf pour les Anglais. Et il parle....de Mbappé. « Je ne vais pas lui dérouler un tapis rouge »

« Les matchs que j’ai joués contre lui vont m’aider, c’est certain. C’est un joueur fantastique, la tâche ne va pas être facile, c’est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur. Je sais ce que j’ai à faire pour l’arrêter, je ne me sous-estime pas. Je l’ai déjà joué, j’ai affronté de nombreux autres grands joueurs aussi. Je dois faire très attention et lui donner le respect qu'il mérite, mais pas trop de respect car il joue aussi contre l'Angleterre et nous pouvons lui poser des problèmes. mais je ne vais pas lui dérouler un tapis rouge et lui dire d'aller marquer. Je représente mon pays en quart de finale d'une Coupe du monde, c'est une question de vie ou de mort. Si nous perdons, nous rentrons à la maison. Il ne va pas m'empêcher de gagner une Coupe du monde pour mon pays."



14h31 : Saka devant une idole de jeunesse = un petit garçon de 5 ans devant le papa noël




13h51 : Pas de Declan Rice, malade, pour l’entraînement de l’Angleterre ce mercredi

Les Three Lions seront-ils privés d’une de leurs pièces maîtresse, samedi (20 heures) pour affronter les Bleus ? Le milieu défensif Declan Rice, titulaire indiscutable de la sélection anglaise, est en tout cas absent de la séance d’entraînement de ce mercredi, comme nous l’apprend Sky Sports. Le taulier de West Ham est en effet malade, tandis que l’attaquant Callum Wilson (Newcastle), habituel remplaçant, a lui aussi manqué cet entraînement en raison d’un pépin physique.

13h45 : Thiago Silva cajole l’ego de Neymar

L’ambiance est au beau fixe côté Seleçao, après la large victoire (4-1) contre la Corée du Sud. Histoire d’agrémenter le tout, Thiago Silva y va de la petite déclaration cadeau pour flatter l’ego de Neymar. « Il a prouvé qu’il était le meilleur joueur du monde », vient d’indiquer l’ancien défenseur du PSG. Allez, on va dire que sur ce qu’on voit depuis le début de la saison, il n’en est plus à des années-lumière en tout cas.

13h30 : Des nouvelles de Paul, le jeune travailleur ougandais bloqué au Qatar

On ne peut que vous conseiller la lecture du nouvel article d’Aymeric, à Doha, consacré à Paul, jeune travailleur ougandais actuellement bloqué en centre de rétention au Qatar.



12h39 : Jamel Debbouze disserte sur la victoire du Maroc face à l’Espagne, et sur l’impact du football en général




12h27 : Ambiance délétère dans la sélection allemande

Forcément après une nouvelle élimination précoce, dès les phases de poules, les langues se délient plus facilement. Ainsi Bild, relayé par le Daily Mail (désolé, je ne lis pas la langue d’Angela Merkel) a fait un état des lieux assez désolant, à deux ans de l’Euro à domicile. Le sélectionneur Hans Flick, en position délicate, serait ainsi accusé de favoriser les joueurs qu’il a précédemment entraînés au Bayern Munich (Neuer, Goretzka, Süle) par Ter Stegen (Barça), Gundogan (Manchester City) ou Havertz (Chelsea). En outre, la décision de placer sa main sur la bouche avant le premier match face au Japon (1-2), pour protester contre l’interdiction de porter le brassard « One Love », aurait suscité des tensions entre la team Neuer-Goretzka, favorable à l’initiative, et d’autres joueurs, qui ont tout de même fini par s’y plier.

12h11 : Gianni Infantino évoque « la plus belle phase de groupes d’une Coupe du monde »

Sans surprise, le président suisse de la FIFA, dont le Qatar est le pays de cœur, est en extase. « J’ai vu tous les matchs, et il s’agit tout simplement de la plus belle phase de groupes d’une Coupe du monde, ce qui est très prometteur pour le reste de la compétition », a-t-il souligné ce mercredi dans un communiqué à l’étonnant timing, publié au lendemain des derniers 8es de finale. « Nous avons assisté à des rencontres de très grande qualité dans des stades magnifiques. Nous nous y attendions, mais le public a, lui aussi, été extraordinaire, avec plus de 51.000 spectateurs en moyenne. » « Le tournoi a battu des records d’audience télévisuelle, déjà plus de deux milliards de téléspectateurs, c’est phénoménal. » Je vous fais grâce du reste, mais sachez que tout le champ lexical de l’émerveillement y passe.

12h05 : Rabiot et Konaté seront en conférence de presse à 15h30

Petite info concernant la journée de nos Bleus : deux joueurs seront en conférence de presse à partir de 15h30. Il s’agira d’Adrien Rabiot et d'Ibrahima Konaté, deux de nos gars sûrs sur ce Mondial. On vous fera vivre tout ça en direct ici, comme d’hab. Bon ap' !

11h55 : Voilà aussi notre sujet sur la retraite d’Eden Hazard

Ah la la, le temps est passé si vite depuis les premiers pas si brillants du phénomène, fin 2007 avec le Losc.



11h50 : On vous dit tout des tensions autour de Cristiano Ronaldo ce mercredi

Voici de la lecture donc autour de CR7, aka l’homme qui vit le plus mal un statut de remplaçant dans l’histoire de l’humanité.



11h21 : Eden Hazard officialise sa retraite internationale !

La grosse info de ce mercredi matin est là : Eden Hazard met fin à son aventure avec les Diables rouges, dès l’âge de 31 ans donc. La star belge vient de poster un message sur Instagram dans ce sens : « La relève est prête, vous me manquerez », glisse le milieu offensif belge, qui est encore sous contrat jusqu’en 2024 avec le Real Madrid. Une sortie par la petite porte donc, pour l’ancien joueur phare de Chelsea, au vu de l’élimination dès la phase de groupe de sa sélection, et de son apport individuel décevant.



11h10 : Cristiano Ronaldo n’a pas participé à l’entraînement des remplaçants

Tiens donc, possible nouveau souci du jour concernant la star portugaise : Marca révèle en effet que Cristiano Ronaldo n’a pas pris part au traditionnel entraînement des remplaçants, au lendemain du match face à la Suisse. L’ex-Mancunien est ainsi resté en salle avec le groupe des titulaires. Un passe-droit validé par Fernando Santos ou un clash à venir ?

10h44 : Elle est là la stat qui fait mal sur CR7

C’est fou de se dire que le jeune et encore méconnu attaquant de Benfica Gonçalo Ramos (21 ans) a déjà fait plus que la légende portugaise dans les matchs à élimination directe de Coupe du monde.




10h35 : La sœur de Cristiano Ronaldo incendie Fernando Santos

Quoi qu’en dise le sélectionneur portugais, une situation ne peut visiblement pas être sereine lorsque vous décidez de vous passer de Cristiano Ronaldo pendant 72 minutes d’un huitième de finale de Coupe du monde. Elma, la sœur de l’ex-attaquant de Manchester United a ainsi mis le feu aux poudres, mardi soir sur Instagram : « C’est une honte d’humilier un homme qui a tant donné ». Oh oh, bonne chance à toi Fernando !

10h15 : « Oh mon Dieu, d’où vient ce garçon ? »

La punchline vient de Luis Enrique himself, au sujet d’un bon petit milieu de terrain de notre Ligue des talents, à savoir le Marocain du SCO Azzedine Ounahi (22 ans). On vous laisse découvrir tout ça ici.





09h45 : Le dribble de Boufal, pfiouuuuuuu, on ne s'en remet pas !

Vous voulez un cours de danse matinal ? Celui qu'a partagé (enfin surtout subi) Marcos Llorente face à Sofiane Boufal mardi aprem, c'était quand même quelque chose. Il fera date à coup sûr dans cette Coupe du monde. Et sans doute encore pour un bon bout de temps. Ca nous fait repenser à notre sujet de la saison passée sur les meilleurs dribbleurs de Ligue 1. Le Rémois Younès Abdelhamid qualifiait carrément son compatriote de « meilleur dribbleur » du championnat. « Il est capable de faire tous les gestes possibles si on lui laisse un peu d’espace », précisait-il. Et ce même en 8e de finale d'un Mondial contre la Roja donc.





09h02 : Le prix du Courtois d’or est pour l’Espagnol Rodri

On se souvient tous de la réaction de Thibaut Courtois après le France-Belgique (1-0) de la Coupe du monde 2018, qui le poursuit encore quatre ans plus tard auprès du public français. Rodri est apparu comme son digne héritier, mardi soir, après l’élimination espagnole contre le Maroc : « Sans leur manquer de respect, les Marocains n’ont rien proposé du tout. Dans le jeu, ils n’ont rien fait. Ils ont juste attendu les contres. Ils sont restés en bloc derrière et ont essayé de nous contrer ». OK, la remise en question, ce n’est pas pour tout de suite au sein de la Roja.


08h50 : Le chambrage du jour est par là !

Ce supporteur marocain s’est fait un sacré petit kif à Doha, avec son « Airport this way », juste après l’élimination de la Roja en huitième de finale de Coupe du monde. Guilty pleasure, on avoue s’être bien marré devant.




08h45 : Fernando Santos revient sur la gestion de Cristiano Ronaldo

L’événement était assez rare pour susciter la curiosité du monde entier : comme à Manchester United en première partie de saison, Cristiano Ronaldo s’est retrouvé sur le banc de touche de la sélection portugaise pour un match décisif. Le sélectionneur Fernando Santos a sacrément réussi son coup, puisque son jeune remplaçant Gonçalo Ramos s’est offert un triplé dans le récital contre la Suisse (6-1). CR7 est finalement entré en jeu à la 73e minute de la rencontre, et son sélectionneur n’a pas éludé la question qui fâche. « Ces problématiques avec Cristiano sont résolues, c’est du passé, c’est mis de côté, a assuré Santos. Il est entré sur le terrain avec beaucoup de détermination. Moi, je réfléchis à cette équipe en tant que collectif. J’ai une relation très proche avec lui. Je le connais depuis qu’il a 19 ans et nous avons développé une relation forte. L’aspect humain n’a jamais été mal interprété. Je suis sélectionneur, il est joueur, il sait quoi faire pendant le match. Pour moi, il est un joueur très important de la sélection. » Vu la tournure des événements, l’ancienne star du Real Madrid aura quand même du mal à retrouver sa place dans le onze de départ dans ce Mondial.

08h30 : Annoncé compte double pour le déroutant Sofiane Boufal ! Et oui, les quarts de finale sont pour samedi (16 heures, contre le Portugal) pour le Maroc.




08h20 : Les touchantes félicitations d'un journaliste marocain à Bounou et Regragui

L'inattendue qualification des Lions de l'Atlas, mardi contre l'Espagne (0-0, 3-0 aux tirs au but) a eu pour effet de casser la traditionnelle barrière journaliste/joueur-sélectionneur. L'image de ce journaliste marocain, répétant avec émotion en anglais « Je n'ai aucun question, je veux juste vous remercier car vous avez écrit l'histoire du Maroc, vous avez redonné de la confiance à toute une génération marocaine ». Yassine Bounou et Walid Regragui sont clairement touchés par ce joli moment, et nous aussi. 




08h10 : Et hop, votre journal des Bleus pour le réveil !

Vous en avez pris l’habitude : vous saurez tout de la journée de mardi des Bleus grâce à Aymeric. Il y parle évidemment de l’absence de Kylian Mbappé lors de l’entraînement collectif, à seulement quatre jours du quart contre l’Angleterre. Mais rassurez-vous, ce n’est (pour l’instant) pas inquiétant du tout.



08h05 : Les supporteurs marocains en transe, un peu partout dans le monde !

De Rabat à Casablanca, en passant par les Champs-Elysées à Paris et la place Bellecour à Lyon, des milliers de supporteurs marocains ont fêté leur bonheur historique de partout. Franchement, c’est à la hauteur de l’exploit des Lions de l’Atlas, qui a su éliminer coup sur coup la Belgique et l’Espagne, deux des nations fortes du football mondial. Pour rappel, le Maroc ne devient que le quatrième pays africain à se hisser dans les quarts de finale d’une Coupe du monde. On vous parle de la fiesta aux Champs-Elysées ci-dessous. Avec une petite vidéo de Casablanca au passage.






08h00 : SALUT TOUT LE MONDE !

Pas de match ce mercredi, mais pas de repos pour les braves. La Coupe du monde se poursuit au Qatar, et on continue de vous faire vivre la compétition de bon matin avec notamment les remous de l’élimination espagnole, la fiesta monstrueuse au Maroc et le carton du Portugal face à la Suisse sans Cristiano Ronaldo. Ça en fait des choses à décortiquer aujourd’hui, et on pense fort notamment à Fernando Santos qui va se faire harceler jusqu’aux quarts de finale pour savoir si CR7 peut réintégrer son équipe. Après, c’est toujours plus facile de se justifier quand on a gagné 6-1... On va aussi parler des Bleus bien sûr, qui préparent tranquillement leur quart de finale contre l’Angleterre, programmé samedi à 20 heures.

>> Pour ne rien rater de l’actu du Mondial, c’est par ici que ça se passe…