Portugal-Suisse : Les Portugais filent en quarts après une démonstration de force... Revivez le match en direct

FOOTBALL Le Portugal et la Suisse se défient ce mardi (20 heures) au stade Lusail, en 8e de finale de la Coupe du monde

Nicolas Camus
— 
Pepe marque le but du 2-0 lors de Portugal-Suisse en 8e de finale de Coupe du monde.
Pepe marque le but du 2-0 lors de Portugal-Suisse en 8e de finale de Coupe du monde. — AFP

L’ESSENTIEL

  • Le Portugal, qui a bien mené sa barque dans une poule difficile malgré un Cristiano à l’état de forme déclinant qui aura alimenté toutes les conversations, affronte la Suisse, qui a prouvé à l’Euro 2021 qu’elle pouvait partir à la pêche au gros dans une grande compétition. La rencontre aura lieu au stade Lusail à 20h et sera diffusée sur TF1 et beIN sport.
  • La composition probable du Portugal : Costa - Cancelo, Pepe, Dias, Guerreiro - Neves, Bernardo Silva, Carvalho - Bruno Fernandes, Joao Felix, Ronaldo
  • La composition probable de la Suisse : Sommer - Widmer, Akanji, Elvedi, Rodriguez - Xhaka, Freuler - Vargas, Sow, Rieder - Embolo
  • Le vainqueur de cette rencontre affrontera le vainqueur de l’autre 8e du jour entre le Maroc et l’Espagne.




22h04 : On se quitte là-dessus. Merci à toutes et à tous d'avoir été là, pas de match demain pour la première fois depuis le début du Mondial mais on sera là quand même, évidemment, pour vous donner toutes les infos. Bonne nuit !
22h01 : Je vous laisse avec le tableau complet des quarts. Le Portugal trouvera face à lui le Maroc, lessivé par son 8e contre l'Espagne mais porté par un élan historique. Loin d'être gagné d'avance.



21h57 : Avant de partir, je vous mets le but du triplé de Ramos. Un petit piqué comme on les aime (matez la passe du genou de Bernardo juste avant aussi)



90e+4 : FINITO ! Le Portugal qualifié pour les quarts après une performance absolument magnifique. La Suisse n'a pas existé dans ce match, les Portugais se sont régalés avec notamment un triplé du jeune Gonçalo Ramos, remplaçant de Ronaldo au coup d'envoi.
90e+2 : Quelle démonstration... Alors ça veut rien dire pour les quarts, mais là quand même t'arrives lancé hein. Face à une équipe qui a fini son 8e à genou.
90e+1 : BAM BAM BAM LEAO !!! Magnifique pour le 6e ! Petit crochet, frappe lulu opposée, un peu comme Mbappé contre la Pologne.
89e : Bruno Fernandes remplacé par Leao. Je l'aurais même sorti plus tôt le milieu, comme Bernardo. Quand tu mènes aussi largement t'en profites pour reposer les cadres.
87e : Oh Ronaldo pas loin là de pouvoir mettre la volée mais Cömert lui enlève ce plaisir.
86e : Les Suisses font semblant d'en avoir encore quelque chose à faire. On salue le panache.
84e : Ah, il était parti seul au but là mais bon il était hors-jeu de 5 mètres. Ceci expliquant cela.
82e : Est-ce que Ronaldo en aura une petite pour participer à la fête ? Il a 10 minutes (ou 15).
80e : Embolo qui nous tente une Rivaldo, avec ce contrôle où il se lève la balle puis tentative de retourné. C'était joli mais c'est à côté.
78e : Ils sont totalement sonnés les Suisses, et on le serait à moins. Ils se sentaient forts après leur victoire contre la Serbie, là ils tombent de très, très haut.
76e : Coup franc lointain de CR7. Au risque de vous étonner, c'est dans le mur.
75e : Le pauvre Fernando Santos il va se faire harceler dans les prochains jours en conf de presse pour savoir si Ronaldo peut réintégrer l'équipe après une telle démonstration. Ce serait vraiment une surprise qu'il change pour le quart de finale.
74e : Ah, le stade debout pour l'entrée de CR7 ! Ramos, Otavio et Joao Felix qui sortent.
72e : Gonçalo Ramos premier Portugais à mettre un triplé en Coupe du monde depuis Eusebio en 1966. Le gars entre dans l'équipe et dans l'histoire le soir-même, solide.
70e : POPOPO Le Portugal à deux doigts du but de ce Mondial ! Transversale aérienne de Bernardo, Guerreiro qui centre de volée et Bruno Fernandes à quelques centimètres de pouvoir la mettre lui aussi de volée. Ca régale !
69e : De la réussite sur cette action quand même parce que Bernardo se troue dans sa conduite de balle mais sa touche du genou trouve Joao Felix, qui lui en revanche a fait ce qu'il voulait avec ce petit décalage.
68e : LE TRIPLE POUR GONCALO RAMOS !! Il réussit tout ce qu'il tente ce soir c'est pas possible !
66e : Le stade réclame Ronaldo, pas sûr qu'il soit exaucé vu la configuration du match.
64e : Le match a tourné en tout cas, c'est maintenant la Suisse qui tient le ballon et tente de pousser. Somme toute assez logique.
62e : Pour bien faire il faudrait un remettre là, tout de suite, pour les Suisses. Qu'on se marre cinq minutes.
60e : Et bah, quel premier quart d'heure de seconde période. Ca part dans tous les sens, c'est magique.
58e : HOP HOP HOP LE BUT SUISSE !! Akanji sur corner après une remise involontaire de Ramos, qui décidément s'occupe de tout ce soir. ALORS PEUT-ÊTRE ?
56e : LE QUATRIEME DANS LA FOULEE POUR GUERREIRO !! Ils déroulent les Portugais, action absolument fantastique avec Joao Felix au départ, la talonnade de Bruno, Bernardo au relais et le latéral gauche à la conclusion. Ma-gni-fique.
54e : Pepe il est à 10 ballons pris de la tête sur 10 sur les corners offensifs c'est fou. A l'image de la domination portugaise.
52e : Et bah Ramos, sacrée entrée en matière. Ca lui fait deux buts de plus que Ronaldo en phase à élimination directe de Coupe du monde.
51e : LE DOUBLE POUR GONCALO RAMOS !! Magnifique débordement de Dalot qui centre fort devant le but, Ramos coupe au premier poteau et la dévie. Action d'école.
49e : On attend une réaction suisse... et pour l'instant c'est pas parti pour. Tout petit début de seconde période.
47e : Ah bah Schär est effectivement sorti. On l'avait senti venir. Entrée de Cömert à sa place, le défenseur central de Valence.
46e : ON EST REPARTIS !
20h58 : Jusqu'à Giroud dans 4 ans.




20h54 : Parce qu'il le vaut bien, le premier but signé Gonçalo Ramos. Régalez-vous.



45e+3 : MI-TEMPS ! Le Portugal a un pied en quart avec son avance de deux buts. Large domination, ça déroule sans Ronaldo ! Petite pause et on se retrouve dans quelques minutes.
45e+1 : Guerreiro qui tente sa chance de loin. Pourquoi pas. Mais ça passe bien au-dessus du but de Sommer.
44e : Schär qui prend un jaune pour avoir découpé Joao Felix au début de l'action. Il est en déroute totale ce soir le défenseur suisse. Va falloir l'arrêter, Schär (vous l'avez?)
43e : Sommer qui évite le naufrage suisse !! Quelle contre-attaque portugaise, c'est joué dans le bon tempo pour envoyer Gonçalo Ramos seul face au but mais le gardien de la Nati la sort du pied. Tout est beau.
41e : Beau joueur de football ce Joao Felix. C'est soyeux. En revanche derrière Bruno Fernandes qui envoie un centre au 8e poteau on n'était pas prêt. Pas son genre.
38e : OH Freuler ! Il gagne son duel dans la surface et profite d'une sortie un peu ratée de Costa, il veut pousser le ballon dans le but de la tête mais Dalot est là pour repousser sur sa ligne.
36e : Pour fêter ce but, je ne résiste pas à l'idée de vous partager à nouveau notre grande enquête datant de la Coupe du monde 2018. Nommée au Prix Albert Londres si vous voulez tout savoir.



35e : Et Ronaldo qui vient congratuler tout le monde, tout sourire. Image qui ne passera pas inaperçu.
34e : LE COUP DE CASQUE DE PEPE POUR LE 2-0 !! Mais oui papy toujours là pour venir mettre sa tête sur corner, il est incroyable.
33e : Ouuuuuuh Schär tout tout près du csc !! Super centre enroulé de Joao Felix, pile au niveau du point de péno c'est très dur d'intervenir pour le défenseur. Ca a failli mal tourner.
32e : Les Portugais à leur main quand même, on voit régulièrement la charnière dans le rond central tellement ça domine territorialement.
30e : OH Shaqiri ce coup franc de 30m j'y croyais pas une seconde mais il arrive à la faire retomber juste au niveau du poteau, Diogo Costa préfère la sortir et il a bien fait.
28e : Le remplaçant tout trouvé.




26e : C'est plus le même Portugal depuis 10 minutes, rien à voir. Les Suisses vont devoir resserrer les lignes sinon ça va faire très mal sur le jeu de transition.
24e : Aaah Ramos qui écrase trop sa frappe !! Il s'était ouvert le but avec un peu (beaucoup) de chance sur son contrôle, il enchaîne avec son pied droit mais cette fois ça lui reste un peu dans la chaussure.
22e : Encore là avec Otavio à la volée ! C'est dans les bras de Sommer mais le une-deux pour venir jusqu'à lui c'était quelque chose.
20e : Et dans la foulée, évidemment, ça va beaucoup mieux pour le Portugal dans le jeu. Les actions sont plus fluides d'un coup.
18e : Rho ce but portugais... Et c'est le petit Ramos, 21 ans et avec la responsabilité de remplacer Ronaldo, qui met ça. Incroyable.
17e : POPOPO RAMOS LE COUP DE CANON !! Quelle frappe soudaine du gauche, totalement excentré il la met lulu côté fermé c'est dingue !
15e : Bernardo essaie d'allumer la lumière mais l'interrupteur est pas facile à trouver.
13e : Ohlala encore une saucisse envoyée n'importe comment par Fernandes vers Embolo. On est pas dans le premier quart d'heure le plus technique de l'histoire, pour le dire comme ça.
11e : Début de match au tout petit trot, le ballon est plutôt suisse mais rien de folichon. On va dire que c'est le round d'observation.
9e : Shaqiri c'est 5 buts en Coupe du monde avec la Suisse mine de rien. Deuxième total de l'histoire au pays, ça restera un des meilleurs joueurs de la Nati (et puis belle carrière en clubs, avec deux LdC sous les couleurs du Bayern et de Liverpool).
7e : Ah oui c'est vrai les deux équipes s'étaient jouées en Ligue des nations en juin. Une victoire partout, mais le match le plus important c'est bien cette belle.
5e : Toute petite ambiance dans le stade, et beaucoup de places vides je trouve, notamment dans les tribunes basses. Comme souvent depuis le début du Mondial...
3e : Oh Joao Felix qui trouve Bruno Fernandes dans la surface mais la passe était très forte et le contrôle du milieu de MU est un peu long.
1ère : C'EST PARTI !!
19h57 : On est bons pour les hymnes ! Place au jeu.
19h54 : Les deux équipes entrent sur la pelouse de l'immense Lusail Stadium. Papy Pepe, capitaine du soir, en tête de rang chez les Portugais.
19h52 : Haha, je vois passer chez les collègues de So Foot que c'est un match entre les deux dernières équipes à nous avoir éliminé d'un grand tournoi. C'est vrai. Mais bon, on n'est pas rancuniers (ça c'est faux)
19h50 : Allez, les joueurs sont en train de sortir des vestiaires. Le dernier 8e de finale de cette Coupe du monde, c'est maintenant !
19h48 : Ah, voilà la stat que je cherchais. On appelle ça un événement, quand même.




19h45 : Quant aux Suisses, c'est vraiment leur plafond de verre ce stade des 8es de finale. Trois fois sur les quatre dernières éditions (2006, 2014, 2018). Ca pourrait le faire cette année, sur ce qu'on a vu des deux équipes en phase de groupe.
19h41 : C'est donc sans Ronaldo que le Portugal va tenter de se qualifier pour les quarts pour la première fois depuis 2006, mine de rien. Depuis, c'est deux éliminations en 8e de finale (2010 et 2018) et une au premier tour (2014). Il est temps de retourner dans le top 8 pour les Portugais.
19h37 : On voit quelques images de Ronaldo à l'échauffement, visage fermé évidemment. On a du mal à se faire à l'idée de le voir avec les remplaçants avant un match couperet en Coupe du monde.
19h34 : Les tauliers sont là aussi du côté de la Nati. Sommer dans les buts, Akanji derrière, Xheka et Shaqiri au milieu, Embolo devant, et roulez jeunesse.




19h26 : Bruno Fernandes et Bernardo Silva sont bien là eux en revanche. Indispensables depuis le début de ce Mondial.
19h23 : On va voir si l'équipe portugaise s'en porte mieux ou pas. En tout cas c'est sûr que contre la Corée du Sud c'était pas ça.
19h13 : Fernando Santos a donc décidé de se passer de son capitaine. Il avait dit après le dernier match qu'il n'avait pas aimé son attitude... Goncalo Ramos va débuter à sa place, c'est une sacrée sensation.
19h08 : Ronaldo sur le banc c'est officiel !




10h : Les enjeux de la rencontre

Deux adversaires qui se connaissent bien, pour s'être joués encore deux fois récemment dans leur groupe de Ligue des nations. Une victoire chacun, tout le monde s'est quitté bons amis. Sur le papier, évidemment, l'armada offensive du Portugal, même si Fernando Santos aime se challenger en laissant Rafael Leao sur le banc, a tout les atouts pour faire exploser le coffre-fort hélvète, mais depuis un certain France-Suisse à l'Euro 2021, on ne jure plus de rien avec Embolo et ses copains, capables de s'arracher le dernier jour face à la Serbie pour arracher leur qualification. 

>> Le match à suivre avec nous dès 19h30