Coupe du Monde 2018: Benjamin Mendy répond à tous ceux qui parlent de l’équipe de France «africaine»

FOOTBALL Les remarques plus ou moins bienveillantes sur les origines des Bleus se sont déchainées...

M.C.

— 

Benjamin Mendy serre la Coupe du monde après la finale.
Benjamin Mendy serre la Coupe du monde après la finale. — Matthias Schrader/AP/SIPA

Depuis le début de la Coupe du monde, on n’y coupe pas. Plus ou moins subtiles, plus ou moins bienveillantes, les remarques sur les origines africaines de beaucoup de joueurs de l’équipe de France ont plu comme des buts de Mbappé.

« C’est l’Afrique qui a gagné », ont lancé le président vénézuélien Nicolas Maduro et le présentateur américain du Daily Show (mouché par Evan Fournier, l’arrière français de l’équipe de basket d’Orlando). En Italie, c’est un déluge de commentaires racistes qui s’est abattu sur la finale du Mondial. Barack Obama a lui noté que « tous ces mecs ne ressemblent pas à des Gaulois », mais pour faire l’éloge de la diversité.

Sur Twitter, Benjamin Mendy a donné son avis. Reprenant un tweet de l’agence de communication Sporf, qui plaçait devant chaque joueur le drapeau de ses origines (et qui ajoute « tous ensemble pour la France »), il a remis à côté de chacun des Bleus un drapeau français, en ajoutant « fixed » (« réparé »), un tweet déjà aimé près de 100.000 fois. En face, Sporf n’a pas eu d’autre choix que de répliquer avec une coupe devant tous les noms :