Karting : Un jeune pilote met un terme à sa carrière après son coup de folie en pleine course

AUTOMOBILE L'Italien de 23 ans a annoncé sur son compte Facebook qu’il renonçait à ses rêves de carrière dans les courses automobiles

A.L.G.
— 
Impact dans 3, 2, 1...
Impact dans 3, 2, 1... — Capture d'écrans

Nous étions totalement passés à côté de ça dimanche (orgie de lives oblige) et nous nous en excusons. Lors des championnats du monde de karting disputés à Lonato en Italie, un pilote a commis l’irréparable après être sorti de la piste dès le neuvième tour. En effet, au lieu de regagner discrètement les stands comme tout pilote le ferait après un abandon forcé, Luca Corberi a préféré l’option pétage de câble.

Il a alors ramassé une pièce de son kart et a tranquillement attendu que son adversaire, l’Italien Paolo Ippolito qu’il accusait d’être à l’origine de sa sortie de piste, passe à sa hauteur pour lui balancer la pièce en question. « But what is he doing ? », se demande alors le commentateur, totalement interloqué face à la violence de la scène.

Après pareil dérapage, on aurait pu imaginer que cela aurait suffi à calmer ses nerfs. Que nenni ! L’Italien a remis une seconde couche dans les stands, une fois la course terminée, en se jetant sur le pauvre Ippolito et provoquant une quasi générale entre les pilotes et membres des différentes écuries.

Corberi, jeune retraité à 23 ans

Tombé sur cette vidéo sur le net, l’ancien pilote de F1 Jenson Button a alors tweeté pour demander de bannir à vie le pilote (et son père, propriétaire du circuit en question) de toutes compétitions automobiles. « Luca Corberi vient de détruire toute chance d’avoir une carrière de pilote après son comportement dégoûtant aujourd’hui aux championnats du monde FIA de Karting. Son père est propriétaire du circuit et on le voit pousser le gars dans un mur, interdiction à vie pour ces deux idiots s’il vous plaît. »


Les instances n’auront finalement pas à aller jusque-là puisqu’après s’être excusé sur Facebook, Luca Corberi a annoncé lui-même qu’il mettait un terme à sa carrière. « Je voudrais m’excuser auprès de la communauté du sport automobile pour ce que j’ai fait. Il n’y a pas d’excuse pour expliquer pourquoi j’ai commis un acte aussi honteux, c’est quelque chose que je n’avais jamais fait en 15 ans de carrière, et j’espère vraiment que personne d’autre n’aura à revoir cela à l’avenir, a-t-il écrit. J’ai décidé de ne plus participer à aucune autre compétition de sport automobile pour le reste de ma vie, je ne rends pas justice moi-même, c’est simplement la bonne chose à faire ». Pas mieux.