Formule 1 : Une Britannique de 13 ans bientôt pilote pour Ferrari ?

MECANIQUES La Ferrari Driver Academy (FDA) veut engager une femme pilote qui pourrait rejoindre la F1, une première depuis 40 ans  

20 Minutes avec Agence

— 

Charles Leclercau volant d'une ferrari sur le circuit de Spa.
Charles Leclercau volant d'une ferrari sur le circuit de Spa. — Francisco Seco/AP/SIPA

Ella Stevens, une jeune britannique, compte devenir la première femme à piloter en Formule 1 au sein de l’équipe Ferrari. Le chemin sera évidemment long. Première étape, la jeune championne de karting va tenter, cet automne, de se faire remarquer pour rejoindre la Ferrari Driver Academy (FDA), rapporte CNN relayé par Capital. Au total, 25 adolescentes âgées de 12 à 16 ans ont été présélectionnées pour une place dans l’académie de jeunes pilotes mise en place par la plus prestigieuse des écuries de Formule 1.

Sur les traces de Lewis Hamilton

« Nous devons réaliser, dans la première phase, quelques tests de condition physique et du karting, pour qu’ils voient notre conduite » affirme Ella Stevens. La jeune fille a déjà remporté un championnat de karting à peu près au même âge que Lewis Hamilton, qui est devenu depuis six fois champion de Formule 1. En 2018, elle a remporté une nouvelle couronne, puis a fini la saison écourtée de 2020 en tant que co-championne.

Au-delà de son talent indéniable, la jeune pilote dispose d’un soutien de taille en la personne de son compatriote, le Britannique Rob Smedley. L’ancien ingénieur de Ferrari durant dix ans suit la championne par l’intermédiaire de sa propre structure, Electroheads Talent Academy. « C’est absolument incroyable (…) qu’ils prennent des mesures positives pour accroître la diversité des genres dans le sport » souligne Rob Smedley auprès de CNN.

Des grands noms

Parmi les actuels pensionnaires de la Ferrari Driver Academy, on retrouve Mick Schumacher (le fils de Michael Schumacher), le neveu du pilote Christian Fittipaldi ou encore Arthur Leclerc, le frère de Charles, actuel leader de l’équipe italienne. Si tous les pensionnaires de la FDA ne participent pas au championnat de Formule 1, on peut tout de même citer Sergio Perez et Lance Stroll, les deux pilotes Racing Point. Le regretté Jules Bianchi, mort en 2015 des suites d’un accident sur le circuit de Suzuka au Japon, avait également intégré l’académie.

Depuis quarante ans, aucune femme n’a couru en Formule 1. Seulement six d’entre elles ont pris part à un départ. La dernière à être montée dans une F1 reste la Britannique Susie Wolff. Elle avait participé à quelques séances d’essais libres durant les grands prix pour l’équipe Williams F1 Team en 2014 et 2015.

BON PLAN : Prenez soin de vous au meilleur prix avec un code promo Foodspring