Coupe du monde 2022 : Pas de vaccin obligatoire contre le Covid pour les supporters

FOOTBALL Ils devront toutefois présenter un test négatif pour se rendre dans le pays, ont annoncé jeudi le gouvernement et le Comité suprême d’organisation qataris

W.P. avec AFP
— 
Coupe du monde au Qatar, illustration
Coupe du monde au Qatar, illustration — Joaquin Corchero//SIPA

Piqûre facultative pour les mordus de foot au Qatar. Les supporters qui assisteront à la Coupe du monde 2022 ne seront pas obligés de se faire vacciner contre le Covid-19, pas plus qu’ils auront besoin d’observer une période de quarantaine, ont annoncé jeudi le gouvernement et le Comité suprême d’organisation.

Au comptoir d’enregistrement de son aéroport de départ, tout visiteur âgé de six ans et plus devra par contre présenter un résultat négatif de moins de 48 heures avant l’heure de départ pour un test PCR et de moins de 24 heures pour un test antigénique. Il ne sera pas nécessaire d’effectuer un nouveau test à l’arrivée.



Une application de traçage pour entrer dans les lieux publics fermés

Le port du masque sera obligatoire pour tous dans les transports publics et dans les établissements de santé. Toute personne testée positive pendant le tournoi devra s’isoler pendant cinq jours puis porter un masque pendant cinq jours.

Les visiteurs de plus de 18 ans devront également télécharger l’application de traçage Ehteraz, requise pour pénétrer dans les lieux publics fermés. Des informations supplémentaires sur l’utilisation d’Ehteraz pendant le tournoi, notamment dans les stades, « seront communiquées en temps voulu », ont indiqué les organisateurs.

Ils précisent également que « les soins de santé d’urgence seront fournis gratuitement dans les hôpitaux publics pour les titulaires de la carte Hayya », qui fait office de visa pour le Qatar et de billet de match. L’ensemble des hôpitaux, centres médicaux, cliniques et pharmacies privés ou publics du pays seront ouverts aux visiteurs.