Mercato : Sarah Bouhaddi va rejoindre le PSG, après treize années passées à l’OL

FOOTBALL FEMININ Barrée par Christiane Endler, l’ancienne gardienne de l’équipe de France devrait officiellement tenter de se relancer en rejoignant le rival historique de l’Olympique Lyonnais ce jeudi

Jérémy Laugier
— 
Sarah Bouhaddi, ici en mars dernier, lors du quart de finale aller de Ligue des champions perdu (2-1) contre la Juventus.
Sarah Bouhaddi, ici en mars dernier, lors du quart de finale aller de Ligue des champions perdu (2-1) contre la Juventus. — Cristiano Mazzi/SPP/SIPA

« N’étant pas dans les plans de Sonia Bompastor, pourquoi Lyon ne me laisse pas partir ? » C’est par ce message posté sur Twitter le 10 septembre, et supprimé depuis, que Sarah Bouhaddi a tenté d’accélérer son départ de l’Olympique Lyonnais. Après 13 années passées dans le meilleur club d’Europe, 300 matchs disputés, et 8 Ligues des champions conquises, l’ancienne gardienne de l’équipe de France est désormais dans l’ombre de Christiane Endler, titulaire indiscutable dans l’esprit de la coach Sonia Bompastor.

Agée de 35 ans, elle a même rappelé à un internaute que depuis son retour de prêt à OL Reign (Etats-Unis) en 2021, elle faisait office de numéro 3 à l’OL derrière la Suédoise Emma Holmgren (25 ans).


Sous contrat jusqu’en 2024, Sarah Bouhaddi sera, selon Le Parisien, à Paris ce jeudi matin en vue de s’engager avec le PSG. Elle y retrouverait Gérard Prêcheur, qui a été son entraîneur de 2014 à 2017 à Lyon. Après la grave blessure au genou gauche de Barbora Votikova en mai, le club parisien a déjà recruté la gardienne australienne Lydia Williams. Mais le renfort de Sarah Bouhaddi ne serait pas de trop à ce poste défaillant pour le PSG, qui compte bien tenir tête à nouveau à l’OL, en D1 comme en Ligue des champions.

Directeur du football de l’OL, Vincent Ponsot a confirmé ce jeudi que ce transfert vers le rival historique était en très bonne voie sur le site Olympique et Lyonnais : « Au regard de ce que Sarah a fait depuis toutes ces années, on ne sera pas un frein à ce qu’elle parte, même si le club intéressé n’est pas vraiment le meilleur choix pour nous. »