Classement ATP : Plus qu'un seul Français dans le Top 50 pour la première fois depuis 2005

TENNIS Gaël Monfils est le dernier rescapé du tennis français dans le Top 50 du classement ATP

Q.B. avec AFP
Gaël Monfils sur la terre battue de Madrid.
Gaël Monfils sur la terre battue de Madrid. — CHEMA REY/MARCA/SIPA

Le nouveau classement ATP n’a pas grand-chose de réjouissant pour les Français. Si Gaël Monfils gagne une place et redevient 23e, il est désormais le seul représentant tricolore dans le Top 50, pour la première fois en dix-sept ans. Cette situation inédite depuis le 13 février 2005 s’explique par la plus grosse chute de la semaine au sein au classement ATP, celle d’Ugo Humbert, de la 50e à la 103e place.

Eliminé au 2e tour à Halle par Hubert Hurkacz, futur vainqueur du tournoi, Humbert a perdu la moitié des 1.000 points qu’il avait gagnés l’an dernier en s’imposant en finale du tournoi allemand. Parmi les sept autres membres français du Top 100, Benjamin Bonzi, 56e (-4), et Arthur Rinderknech, 61e (-6), régressent, alors que Hugo Gaston, 65e (+2), et Richard Gasquet, 69e (+4), regagnent quelques places.

Tout en haut, malgré sa défaite en finale du tournoi de Halle, le Russe Daniil Medvedev reste en tête. Derrière, Alexander Zverev conserve sa place de dauphin devant Novak Djokovic et Rafael Nadal, qui va bientôt devenir père de famille et dont le pied très douloureux à Roland-Garros va beaucoup mieux, a-t-il indiqué.