F1 : Après la déception de 2021, Lewis Hamilton repart à la chasse du record de titre en Formule 1

FORMULE 1 Battu lors du dernier GP de la saison 2021 par Max Verstappen, Lewis Hamilton revient en 2022 avec l’ambition de devenir le pilote le plus titré de l’histoire

Adrien Max
— 
Le septuple champion du Monde de Formule 1, revient pour une nouvelle saison en 2022 avec l'ambition de devenir le pilote le plus titré de l'histoire.
Le septuple champion du Monde de Formule 1, revient pour une nouvelle saison en 2022 avec l'ambition de devenir le pilote le plus titré de l'histoire. — Action Press/Shutterstock/SIPA
  • La saison 2022 de Formule 1 débute ce week-end sur le circuit de Shakir à Bahreïn.
  • Après le fiasco de la fin de saison 2021 et le titre de champion du monde de Max Verstappen, Lewis Hamilton est resté silencieux durant tout l’hiver, suscitant des rumeurs d’une éventuelle retraite.
  • Mais Lewis Hamilton a fait sa réapparition début février en annonçant son « retour au combat », avec l’ambition de devenir le pilote de f1 le plus titré, devant Michael Schumacher.

« Je suis de retour au combat ». Lewis Hamilton débute sa 16e saison en Formule 1, ce week-end sur le circuit de Shakir, à Bahreïn, où la F1 lance sa saison 2022. Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est bien l’une des informations de cette nouvelle campagne, tant les spéculations autour du pilote sept fois champion du Monde sont allées bon train cet hiver. Alors qu’il est sous contrat avec Mercedes jusqu’en 2023.

Et pour cause, le Britannique a totalement disparu des radars pendant près de deux mois à l’issue du Grand Prix d’Abu Dhabi, qui a vu Max Verstappen couronné du titre de champion du Monde 2021 à la faveur d’un dépassement sur Hamilton dans le dernier tour. Et après des choix de Michael Masi plus que discutables, qui ont d’ailleurs coûté la place au directeur de course. « C’était un peu fou. Abu Dhabi a été une période difficile, probablement pour nous tous. C’est une époque folle que le monde traverse et j’avais besoin de déconnecter », a expliqué le pilote en début de semaine à l’Expo Dubaï 2020.

« S’éloigner des réseaux sociaux est une bonne chose »

Lui qui est aussi présent sur les réseaux sociaux que dans les paddocks, a tout simplement vidé son compte Instagram, avant de se mettre en mode avion. « La trêve a été un peu différente cette année. Vous devez savoir, au cas où vous y songeriez, que s’éloigner des réseaux sociaux est une bonne chose. Tous ceux qui me suivent et me soutiennent m’ont manqué, mais j’avais besoin de me recentrer et de me reconcentrer », a-t-il confié.

Et surtout digérer ce final de dingue à Abu Dhabi, qui l’a privé d’une huitième couronne qui lui aurait permis de devenir le pilote le plus titré de l’histoire, devant un certain Michael Schumacher. « J’étais en famille, en train d’essayer d’être le meilleur oncle possible, de me reconstruire », a-t-il avancé.

Un silence qui a même fait dire à certains que le pilote Français, Pierre Gasly, aurait pu récupérer le baquet du Britannique en cas de retraite. Mais le suspens s’est terminé le 5 février par un post Instagram. Forcément. « J’étais parti. Maintenant je suis de retour », a-t-il posté, posant devant le grand canyon. Et avec l’appétit du champion : « Je suis maintenant revenu pour obtenir ce huitième titre, c’est pour ça que je suis là ». Comme si quelqu’un en doutait vraiment.

« Jamais aussi sain et en forme qu’aujourd’hui »

Et à l’écouter, ce break lui a été des plus bénéfiques. « Je pense ne jamais avoir été aussi sain et en forme qu’aujourd’hui, je me sens plus concentré. J’aime toujours autant ce que je fais. J’apprécie toujours les défis proposés. Je ne pensais pas qu’à mon âge, je serais encore aussi affûté et plein d’énergie. Je me lève le matin avec toujours cette même envie d’aller courir et de travailler ma condition physique, j’y accorde plus de temps que tous ces jeunes », a-t-il prévenu.

Meilleure preuve du retour de Lewis Hamilton, ses déclarations à l’issue des tests de pré-saison à Bahreïn : « Je suis sûr que tout le monde peut s’en rendre compte, nous ne sommes pas les plus rapides en ce moment, constate-t-il. Ferrari semble être la plus rapide et peut-être Red Bull et ensuite nous ou McLaren, je ne sais pas. Nous ne sommes pas au top actuellement. » Soit le même refrain servi avant chaque début de saison, histoire de déplacer la pression sur ses concurrents. Mais quelque chose pourrait changer, si Lewis Hamilton venait à remporter ce huitième titre record. Ce serait aussi avec le nom de sa mère, Larbalestier, qu’il souhaite ajouter à celui de son père, Hamilton.