Tennis : Alexander Zverev viré du tournoi d’Acapulco après s’en être violemment pris à l’arbitre

DISCIPLINE L’Allemand a frappé à quatre reprises la chaise de l’arbitre à l’issue d’une défaite en double ce mercredi lors du tournoi ATP 500 d’Acapulco, au Mexique

N.S.
— 
Exclu, Alexander Zverev a dit prématurément adieu au tournoi d'Acapulco.
Exclu, Alexander Zverev a dit prématurément adieu au tournoi d'Acapulco. — Chine Nouvelle / Sipa

Un jour après avoir remporté le match le plus tardif de l’histoire du tennis, Alexander Zverev s’est encore illustré mercredi lors du tournoi ATP 500 d’Acapulco, mais de la pire des façons. L’Allemand, 3e mondial en simple, a été exclu de l’épreuve mexicaine après avoir dégoupillé à l’issue d’une partie de double, perdue au super tie-break avec le Brésilien Marcelo Melo contre le Britannique Lloyd Glasspool et le Finlandais Harri Heliövaara 6-2, 4-6, 10-6.


Zverev a frappé à trois reprises la chaise de l’arbitre avec sa raquette, avant de s’asseoir brièvement puis de se relever, d’insulter le référé et de taper une nouvelle fois sa chaise avec la raquette. L’organisation du tournoi mexicain a annoncé peu de temps après que l’Allemand de 24 ans était « suspendu » de l’épreuve à cause de sa « conduite antisportive ».

De lourdes sanctions à venir ?

Le champion olympique à Tokyo aurait dû disputer mercredi son deuxième tour en simple contre son compatriote Peter Gojowczyk. On attend désormais les sanctions que l’ATP prendra forcément après un tel pétage de plombs.