Tennis : Novak Djokovic lance sa saison par une victoire sans trembler à Dubaï, un mois après son expulsion d’Australie

RETOUR Le toujours n° 1 mondial a battu l’Italien Lorenzo Musetti au premier tour du tournoi ATP 500 de Dubaï, où le vaccin contre le Covid n’est pas obligatoire

N.S. avec AFP
— 
Novak Djokovic à l'issue de sa victoire sur l'Italien Lorenzo Musetti au premier tour du tournoi ATP 500 de Dubaï, lundi.
Novak Djokovic à l'issue de sa victoire sur l'Italien Lorenzo Musetti au premier tour du tournoi ATP 500 de Dubaï, lundi. — Kamran Jebreili / AP / Sipa

Enfin, on peut reparler de Novak Djokovic pour ses performances sportives. Un mois après son expulsion d’Australie à la suite d’un feuilleton à rebondissements, le Serbe de 34 ans a lancé sa saison lundi soir lors du tournoi ATP 500 de Dubaï. Un vaccin contre le coronavirus n’est pas obligatoire pour entrer aux Emirats. Non-vacciné, Djokovic s’est facilement imposé contre l’Italien Lorenzo Musetti (58e à l’ATP) en deux sets (6-3, 6-3) et en 1h14 au terme de son premier match depuis début décembre.



A la lutte pour défendre sa place de n° 1 mondial, que Daniil Medvedev pourrait lui chiper en cas de victoire cette semaine au tournoi d’Acapulco, « Djoko » a reçu un très bon accueil du public. Des drapeaux à son effigie ont fleuri dans les tribunes, depuis lesquelles des « Novak » ont été lancés. « Merci beaucoup pour votre soutien et la façon dont vous m’avez accueilli », a déclaré après le match le héros du jour, qui ne pouvait « pas choisir meilleur endroit pour lancer ma saison ».

Il a essayé de ne pas regarder la finale de l’Open d’Australie

Après la rencontre, le Serbe est revenu sur la finale de l’Open d’Australie remportée par Rafael Nadal face à Medvedev. L’Espagnol est devenu le premier homme à remporter 21 Majeurs, alors que Djokovic, comme Roger Federer, reste bloqué à 20. « J’essayais de ne pas la regarder, mais j’avais ma famille qui regardait, tout le monde, ma femme, mes enfants, donc je devais la suivre », a-t-il avoué en conférence de presse.

« Mais félicitations à Rafa. C’est une performance incroyable. C’est un combattant incroyable, a-t-il ajouté. Je ne veux rien enlever à sa victoire même si je n’ai pas participé. Bien sûr, ce n’était pas agréable pour moi de quitter le pays comme ça et de regarder le tournoi de loin. »

Au deuxième tour à Dubaï, le Serbe affrontera le vainqueur du match programmé mardi entre le Russe Karen Khachanov (26e mondial) et l’Australien Alex de Minaur (32e).