Coupe de France : Les objectifs de l'OM passent par Nice, « nos principaux concurrents cette saison »

FOOTBALL Les Marseillais retrouvent l'OGC Nice ce mercredi soir en quart de finale de la Coupe de France, leur vrai rival de cette saison

Adrien Max
— 
L'OM et l'OGC Nice s'affrontent pour les quarts de finale de la Coupe de France, et une qualification pour la Ligue des champions.
L'OM et l'OGC Nice s'affrontent pour les quarts de finale de la Coupe de France, et une qualification pour la Ligue des champions. — Valery HACHE / AFP
  • L’OGC Nice reçoit l’Olympique de Marseille ce mercredi soir (21h15) pour les quarts de finale de la Coupe de France.
  • En plus de s’affronter en Coupe de France, l’un des objectifs de l’OM cette saison, les deux équipes se talonnent au classement pour une qualification pour la Ligue des champions.

On y aura cru l’espace de trois ou quatre jours, mais Peter Bosz nous a permis de souffler. Après la victoire de Lyon contre l'Olympique de Marseille la semaine dernière en match en retard (2-1), la crainte de voir les  Lyonnais venir rafler une qualification en  Ligue des Champions sous le nez de l’OM commençait à germer. Encore un peu plus quand notre collègue publiait un article «   Ligue des champions : Et si Lyon coiffait encore sur le fil Marseille dans la course à la qualification ? ». Mais Peter Bosz, et ses choix douteux, et les Lyonnais, et leur inconstance, nous rassuraient en perdant 2-0 contre Monaco, synonyme de surplace et d’un déficit de 9 points au classement sur l’OM.

« Non, vraiment nos principaux concurrents cette saison, c’est Nice », coupe Najet Rami, fidèle supportrice de l’Olympique de Marseille. Les Niçois peuvent briser dès ce mercredi soir (21h15) le rêve des Marseillais, d’enfin remporter la Coupe de France, l’un des objectifs de l’OM cette saison. « Oui c’est vrai, j’ai très envie de partager une joie avec cette ville et avec ce groupe de joueurs, a admis Jorge Sampoli. C’est une opportunité concrète, mais difficile. On sait combien c’est important pour la ville ». D’autant plus depuis l’élimination de l’ogre parisien, vainqueur de six éditions sur les sept dernières années, par les Niçois lors du tour précédent.

Le derby du Sud

« Il y a déjà une rivalité avec Nice à travers le derby du Sud, qu’il ne faut pas minimiser. Et la rivalité s’est encore accentuée ces dernières années puisque les deux clubs jouent le haut du classement. En plus de ça, on les joue en Coupe, qui est clairement un des objectifs de la saison. Le match retour du mois de mars s’annonce chaud bouillant pour toutes ces raisons, sans même parler du jet de bouteille sur Payet à l’aller », considère Najet Rami. La préfecture des Alpes Maritimes a d’ailleurs interdit les supporteurs de l’OM de déplacement à Nice, une interdiction considérée comme « injuste » par Sampaoli.

Une victoire ce mercredi soir enverrait les Marseillais en demi-finale de la Coupe de France, et permettrait aux joueurs de Jorge Sampaoli de se rapprocher un peu plus de cet objectif. « Je pense que pour le match de demain, le 2e contre le 3e du classement, le vainqueur aura une grande chance de gagner, même s’il restera plusieurs matchs », s’est déjà projeté Arek Milik. Pour Sampaoli, « toutes les équipes sont favorites depuis l’élimination du PSG ».

« En aucun cas on place ce match sur l’historique de cette saison »

Les deux entraîneurs ont préféré limiter l’importance de cette rencontre à leur seul parcours en Coupe.

 « Ils ont gagné contre Paris, puis perdu contre Clermont. L’aspect psychologique peut être positif mais aussi négatif. Cette force psychologique de la victoire peut aussi te mener à la défaite. Tout se passe très rapidement dans le foot, vers le bien ou le mal. On peut passer de la joie à la crise en un instant. Ce match de demain est très important, c’est à élimination directe. Mais une fois qu’il sera passé, et peu importe qui l’emporte, il n’y aura plus de passé, et on sera concentré sur le match de dimanche », a balayé Jorge Sampaoli.
 

Quand Christophe Galtier rappelle que « c’est avant tout un quart de finale. L’OM est deuxième du championnat. Ils ont un gros effectif en Ligue 1. En aucun cas, on place ce match sur l’historique de cette saison, évidemment qu’il y a un engouement. Mais l’objectif c’est d’accéder à la demi-finale ».

Dernier round le 20 mars

Pourtant, Najet Rami estime qu’une victoire permettrait de « totalement » prendre l’ascendant psychologique sur les Niçois pour la fin de saison et la lutte pour une qualification en Ligue des champions, alors qu’elle estime que l’OM « est bien au-dessus » de Nice, malgré « le bon travail de Christophe Galtier ».

La réponse se profile de toute façon très vite puisque l’OM accueillera les Niçois dès le 20 mars prochain, soit 15 jours après Monaco, l’autre équipe qui pourrait aussi s’immiscer dans la lutte pour une qualification en Ligue des champions. Et qui s’est qualifiée mardi soir pour les demi-finales de la Coupe de France en battant Amiens (2-0).