CAN 2022 : Samuel Eto'o s'excuse pour les journalistes agressés à la télé algérienne

FOOTBALL Le nouveau président de la fédération camerounaise s'est exprimé aux côtés de son homologue, après la violente agression subie par trois journalistes algériens à Douala

Julien Laloye
— 
Samuel Eto'o, nouveau président de la fédération camerounaise.
Samuel Eto'o, nouveau président de la fédération camerounaise. — Daniel Beloumou Olomo / AFP

Des excuses un poil mises en scène, mais une prise de parole à la mesure de la gravité des actes. Samuel Eto’o, nouveau président de la fédération camerounaise de foot et principal visage public du pays organisateur de la CAN 2022, est intervenu en direct à la télé algérienne auprès de son homologue Charaf-Eddine Amara pour présenter ses excuses au peuple algérien  après l’agression de trois journalistes à coups de couteau à Douala dimanche.



« Nos chers frères journalistes, je tiens à vous présenter nos sincères excuses parce que certains de nos frères ont été agressés à Douala, a déclaré l’ancien attaquant des Lions Indomptables. Je vous demande humblement de dire à ces frères que nous demandons pardon. Ce n’est pas l’hospitalité camerounaise. Je vous prie de leur demander pardon et de leur dire qu’ils sont chez eux. Nous allons saisir notre ministre et toutes nos autorités pour leur dire que nos frères sont dans notre pays et ils doivent se sentir en sécurité comme s’ils étaient à Alger (…). Que Dieu vous bénisse et que votre séjour se passe de la meilleure des manières chez vous au Cameroun. »

Aucune des trois victimes n’est blessée gravement, mais l’affaire a profondément choqué en Algérie. Le pays, tenant du titre, entre en lice ce mercredi à 14h, avec toutes ses stars ou presque (Mahrez, Benrahma, Feghouli…) et la ferme intention d’aller au bout une nouvelle fois.