NBA : Auteur de 41 points, Evan Fournier bat son record lors de la remontada des Knicks

BASKET Le Français a été le grand artisan de la victoire renversante de New York face à Boston

N.S. avec AFP
— 
Evan Fournier était en feu face aux Celtics.
Evan Fournier était en feu face aux Celtics. — Adam Hunger / AP / Sipa

Sur Twitter, il a préféré souligner l’exploit de son coéquipier RJ Barrett, auteur sur le buzzer du tir de la victoire de New York sur Boston (108-105) , jeudi au Madison Square Garden. Evan Fournier a battu ses records de points (41) et de tirs inscrits derrière l’arc (10)  en NBA, pour permettre  aux Knicks de renverser les Celtics, après avoir compté 25 longueurs de retard.

Ces derniers temps, les matchs se suivent et ne se ressemblent pas pour l’arrière, médaillé d’argent avec les Bleus aux Jeux de Tokyo. Lors du revers à Oklahoma City le 31 décembre, il avait été limité à trois points, avant de réagir au match suivant, également perdu à Toronto (20 pts). Mardi, il avait atteint le fond, avec un zéro pointé au scoring, assistant du banc, durant tout le dernier quart-temps, à la victoire contre Indiana.



Certainement vexé, et se rappelant que les Celtics lui avaient très bien réussi (32 points) pour sa première sous le maillot new-yorkais en ouverture du championnat, il a fait preuve d’orgueil et d’une flamboyance inédite chez lui en dix saisons NBA.

13 points dans le dernier quart-temps

Fournier, dont le précédent record personnel à trois points s’élevait à 7 paniers inscrits en avril 2021 sous le maillot de… Boston contre Houston, a planté dans le money-time ses 9e et 10e banderilles (en 14 tentatives), cette dernière faisant passer New York devant au score pour la première fois (99-98) à deux minutes du terme. Durant ce dernier quart-temps, il a mis 13 points, qui ont donc fait 41 au total (8 rebonds). Neuf de mieux que son précédent record personnel.

« A l’évidence je manque de régularité en ce moment. Mais je ne pensais pas faire aussi bien que lors de mon premier match ici », a commenté à chaud Fournier. « Lorsqu’on traverse une saison où il y a beaucoup d’inconstance et qu’on essaye de trouver un rythme, il faut rester positif et regarder vers l’avant. C’est ce que j’essaie de faire, parfois ça marche et parfois non ». On peut dire que cette fois, ça a plutôt bien marché.