NBA : Avec un Fournier retrouvé, les Knicks s'offrent des Lakers orphelins de LeBron James

BASKET Les Knicks ont battu les Lakers 106-100, mardi

W.P, avec AFP
— 
Davis et les Lakers se sont inclinés contre Fournier et sa clique
Davis et les Lakers se sont inclinés contre Fournier et sa clique — Jim McIsaac/AP/SIPA

Les Knicks n’ont pas manqué l’occasion. La franchise de New-York a su profiter de l’absence de LeBron James​, suspendu, pour s’imposer contre les Lakers, mardi soir en NBA. Avec en prime un Evan Fournier retrouvé.

Adroit à longue distance (6/9) et auteur de 26 points, l’arrière français a montré un autre visage que celui des deux dernières semaines, durant lesquelles il était apparu bien en dedans après des débuts réussis dans la « Grosse Pomme ».

A ses côtés, Julius Randle a été très actif (20 pts, 16 rbds, 5 passes) pour permettre à New York (10-8) de remonter à la 6 place à l’Est, quatre rangs derrière Miami, qui a su effacer neuf points de retards à l’entame du 4e quart-temps pour l’emporter à Détroit (100-92).

Les Lakers ont failli s’offrir une sacrée remontada

Dans le sillage de leurs deux meilleurs scoreurs, en l’absence de Derrick Rose (cheville), les Knicks ont démarré tambour battant pour compter jusqu’à 25 unités d’avance (54-29) au milieu du deuxième quart-temps. Avant que L.A. ne réussisse à combler son retard vers la fin du troisième, quand Carmelo Anthony (12 pts), l’ancienne gloire locale ovationnée par le Madison Square Garden, a égalisé sur un dunk (79-79).

Mais dans l’ultime période, le remplaçant new-yorkais Immanuel Quickley a pris feu en réussissant quatre shoots derrière l’arc d’affilée en moins de cinq minutes, soit 12 de ses 14 points au total, pour faire s’évanouir les rêves de hold-up des Californiens, portés par Russell Westbrook en mode triple-double (31 pts, 13 rbds, 10 passes) aux allures de leader.