Nîmes Olympique s’impose en Coupe de France chez une petite équipe amateur… et repart avec sa part de recette

COUPE DE FRANCE Contrairement à la tradition, le club professionnel n’a pas laissé sa part de recette au petit club amateur

Jérôme Diesnis
— 
Nîmes Olympique est reparti de la vallée du Rhône avec la victoire... et sa part de recett
Nîmes Olympique est reparti de la vallée du Rhône avec la victoire... et sa part de recett — Franck Lodi / Sipa

Nîmes olympique a assumé son statut en s’imposant à Chusclan-Laudun, un petit club de Régionale 3, lors de son entrée en lice au septième tour de la Coupe de France. Les Crocos, qui jouent en Ligue 2, se sont imposés 3-0 contre cet adversaire évoluant au huitième niveau national.

Contrairement à une tradition dans le foot français, le club professionnel n’a pas souhaité sa part de recette à son modeste adversaire. Chusclan-Laudun avait été prévenu et avait dû revoir sa politique tarifaire pour cette rencontre en proposant des places à 30 euros en tribune honneur.

Des frais supplémentaires pour le club amateur

Obligé par les règlements fédéraux de louer le stade de Pont-Saint-Esprit, aux normes pour accueillir une L2, le club gardois avait dû faire face d’importants efforts financiers, en matière de sécurité notamment.

L’essentiel des places étaient néanmoins proposées à 5 euros en pesage ou à 15 euros. En janvier 2020, déjà, Nîmes n’avait pas souhaité laisser sa part de recette à Tours, ancien club de L2, alors tombé en National 3 (et qui évolue aujourd’hui au niveau régional).