Coupe de France : Le maire de Trélissac dénonce le comportement « pitoyable » de l'OM dans le recette-gate

FOOTBALL L'Olympique de Marseille avait choisi de ne pas laisser sa moitié de la recette au club amateur, comme le veut la tradition

B.V.

— 

Trélissac (N2) a été éliminé par l'OM en 32e de finale de Coupe de France, ce dimanche 5 janvier 2020.
Trélissac (N2) a été éliminé par l'OM en 32e de finale de Coupe de France, ce dimanche 5 janvier 2020. — AFP

C'est bon, c'est juste le nouvel épisode qu'il nous fallait pour enfin décréter qu'on tenait là un « recette gate ». Une bonne vieille polémique comme seul le foot français sait en faire. On résume pour les deux du fond : l'OM est parti avec sa part de la recette après le 32e de finale de Coupe de France gagné face à Trélissac, dimanche, contre la tradition qui veut que le club pro laisse la totalité des gains à l'amateur. Ce qui a d'abord provoqué l'ire du club, et désormais du maire de Trélissac.

« Grandioses, les dirigeants de l'OM ont gardé leur part et se sont justifiés dans un communiqué abracadabrantesque, qualifié de "lunaire" et de "minable" par Didier Roustan sur La Chaine l'Equipe. L'attitude des dirigeants de l'OM est tout simplement pitoyable », écrit Francis Colbac dans un communiqué. 

Embarqué dans la bataille, ce pauvre Didier Roustan s'est fendu d'un tweet pour nuancer sa position.

En tout cas, on a hâte de lire la réponse de la réponse à la réponse de l'OM.