OM-PSG : Le classique, « une question de fierté » pour Mauricio Pochettino

FOOTBALL Le coach argentin a confirmé en conférence de presse qu’il pourra compter sur Neymar et Icardi

N.C.
— 
Mauricio Pochettino, Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi avant PSG-Leipzig, le 18 octobre 2021.
Mauricio Pochettino, Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi avant PSG-Leipzig, le 18 octobre 2021. — J.E.E/SIPA

Pour le choc face à l’OM dimanche soir au Vélodrome, Mauricio Pochettino récupère des munitions. Neymar et Icardi, absents en Ligue des champions cette semaine, seront bien du voyage, a confirmé le coach du PSG samedi en conférence de presse. « Mauro est quelqu’un de solide mentalement. Du président au staff, il a le soutien de tout le monde », a fait savoir l’entraîneur à propos d’Icardi, qui avait raté des entraînements et la rencontre face à Leipzig en raisons de problèmes personnels.

Les Parisiens se déplaceront donc au complet ou presque, seul Sergio Ramos manquant encore et toujours à l’appel. Et pochettino et ses joueurs se préparent pour ce rendez-vous pas comme les autres. « Chaque classique de ce genre a sa propre vie, ses propres émotions. C’est un match spécial, qui vaut un peu plus que trois points, a-t-il observé. C’est une question de fierté. »

« Jouer un bon match, avec cette rivalité, ces émotions en jeu »

En tout cas, l’Argentin, interrogé sur les (trop) nombreuxdébordements sur les pelouses de Ligue 1 ces derniers temps, « ne craint pas » l’ambiance qui les attend à Marseille. « On espère qu’il n’y aura pas de problème, qu’on pourra jouer un bon match de foot, avec cette rivalité, ces émotions en jeu lors d’un classique », a-t-il exposé.

L’OM, capable de tout sous la coupe de Jorge Sampaoli, est un adversaire de taille, estime Pochettino. « C’est une équipe agressive, verticale, qui recherche vite la profondeur. Ses phases de construction sont minimalistes par moments, avec un jeu rapide à la récupération du ballon, a-t-il détaillé. On espère imposer nos idées dans ce match. » Histoire de perpétuer la supériorité parisienne dans cette affiche. Cela fait presque dix ans tout pile que le PSG n’a plus perdu au Vélodrome (3-0 le 27 novembre 2011).