Lens : Les supporters de Metz interdits d’aller à Bollaert à cause d’un contentieux remontant à 2011

FOOTBALL Les autorités ont interdit le déplacement des supporters du FC Metz à Lens par crainte d’affrontements entre les Ultras des deux équipes. Une rivalité qui remonte à des incidents survenus il y a dix ans

Mikaël Libert
— 
Des supporters au stade Saint Symphorien, à Metz.
Des supporters au stade Saint Symphorien, à Metz. — Christophe Ena/AP/SIPA
  • Les supporters du FC Metz ne pourront encore pas se rendre à Bollaert lors du match de dimanche.
  • Les autorités avancent des risques d’affrontements entre les supporters des deux équipes en raison d’un « contentieux historique ».
  • L’animosité remonte notamment au titre de champion de France de Lens, en 1998, remporté au détriment de Metz.

Longue peine. Aucune personne ne se revendiquant supporter du FC Metz ne pourra assister à la rencontre de ligue 1 qui opposera le RC Lens au club lorrain, dimanche, au stade Bollaert. La raison invoquée par les autorités est un « contentieux historique » entre les ultras des deux équipes dont l’origine remonte à une décennie.

Ce n’est pas systématique, mais ce n’est pas la première fois non plus que les supporters messins seront empêchés d’aller soutenir leur équipe à Bollaert, et inversement. La rivalité remonterait à 1998, lorsque le RC Lens a remporté le titre de Champion de France aux dépens de Metz.

Une coupe de France et des affrontements

Mais l’événement déclencheur est survenu plus tard, le 16 décembre 2011, lorsque les deux clubs évoluaient en ligue 2. A l’issue de la rencontre où Metz s’était imposé 2-0, des incidents avaient opposé des fans des deux équipes et les forces de l’ordre. Cinq membres d’un groupe de supporters de Metz, la Horda Frenetik, avaient par ailleurs été agressés par une vingtaine de Lensois.

Quatre mois plus tard, un bus transportant des Messins pour assister au match Lens-Metz avait été caillassé en arrivant aux abords de Bollaert. Cinq supporters de Lens avaient d’ailleurs été interpellés. Depuis, les arrêtés préfectoraux se succèdent pour empêcher les affrontements en interdisant les déplacements.

Ce sera donc le cas pour la rencontre programmée, dimanche, à 15h. Les personnes se réclamant ouvertement supporters du FC Metz ne pourront circuler dans un large périmètre autour du stade Bollaert. Elles ne pourront pas non plus assister au match. Le préfet, dans son arrêté, interdit aussi le transport et l’usage de pétards, fumigènes et de boissons alcoolisées dans l’enceinte et aux abords du stade.