JO Tokyo 2021 : Une gymnaste américaine et un volleyeur tchèque touchés par le Covid-19, près de 60 positifs recensés

CORONAVIRUS Chaque jour, la liste des athlètes positifs s’allonge un peu plus.

A.H. avec AFP

— 

Les autorités japonaises font tout pour éviter les clusters
Les autorités japonaises font tout pour éviter les clusters — Valery Sharifulin/TASS/Sipa USA/SIPA

Une gymnaste américaine a été diagnostiquée positive au Covid-19 dans le camp d’entraînement des Américains, et un autre membre de l’équipe a été placé à l’isolement, a annoncé mardi un responsable de la ville d’Inzai, à l’est de Tokyo, où se disputent les Jeux olympiques. L’identité de la sportive, qui fait partie de la sélection américaine aux côtés de la superstar Simone Biles, n’a pas été dévoilée mais le responsable a précisé qu’il s’agissait d’une adolescente.

Cette annonce intervient après que le Village olympique de Tokyo – où des milliers de sportifs et encadrants vivent en bulle – a connu ce week-end ses premiers cas. « La sportive a été placée à l’isolement et n’affiche aucun symptôme, a expliqué Kimiya Kosaku, le responsable d’Inzai. Elle est arrivée au Japon​ le 15 juillet. Un autre membre de l’équipe a été identifié comme cas contact. Il reste également seul dans sa chambre. »

Près de 60 cas positifs

De son côté, le comité olympique tchèque a annoncé, lundi matin, qu’un joueur de beach-volley, résident du village olympique de Tokyo, avait aussi été testé positif au Covid-19. « Il n’a absolument aucun symptôme, ont-ils précisé dans un communiqué. Nous regardons tout en détail, et en particulier prêtons attention aux mesures antitransmission au sein de l’équipe. » 

Selon le décompte officiel rendu public par les organisateurs lundi matin, avant l’annonce du test positif de l’Américaine, 58 cas positifs de Covid-19 ont été décelés depuis le 1er juillet, sur près de 20.000 personnes (sportifs, encadrants, journalistes) arrivés dans le pays.