PSG-Manchester City : A la veille du choc, Paris expose Neymar et c’est tout sauf un hasard

FOOTBALL Fait rarissime, Neymar accompagnait Mauricio Pochettino ce mardi devant les journalistes, à la veille de la demi-finale aller de Ligue des champions entre le PSG et Manchester City

Nicolas Stival
— 
Neymar, vers un avenir riant au PSG ?
Neymar, vers un avenir riant au PSG ? — Francois Mori / AP / Sipa

Une conférence de presse d’avant-match, c’est souvent aussi plat qu’un marathon dans la Beauce. Surtout quand elle précède une rencontre aussi cruciale que cette demi-finale aller de Ligue des champions entre le PSG et Manchester City​, mercredi soir. Mais la seule présence de Neymar – sa troisième seulement dans ce type d’exercice depuis son arrivée, après sa présentation en 2017 et une autre en 2018 – a permis de relever la sauce.

Très détendue, la star brésilienne de 29 ans s’est exprimée ce mardi à la mi-journée avant son entraîneur Mauricio Pochettino. Au-delà des poncifs inévitables sur le « match difficile face à une grande équipe » qui attend Paris, « Ney » a glissé quelques messages tout sauf anodins. « Mon but premier, c’est la Ligue des champions, pas le Ballon d’Or », a-t-il ainsi indiqué, pour balayer la notion d’individualisme qui lui colle à la peau depuis toujours.

Sus aux « mauvaises langues »

« Depuis mon arrivée à Paris, j’ai connu des difficultés que j’ai surmontées. Je reste le pro que j’ai toujours été », a-t-il ajouté pour tailler « les mauvaises langues » qui déblatèrent sur sa vie nocturne. Par moments, on a eu l’impression d’écouter l’austère João, le moine furtivement incarné par l’ancien de Santos et du Barça dans La Casa de Papel

Forcément, le PSG n’a pas exposé par hasard sa plus grande star, avec Kylian Mbappé, à un moment si important de sa saison et alors que le sujet de la prolongation des deux vedettes est brûlant. La question tant attendue a fini par arriver. Quand Neymar va-t-il se décider à étendre un contrat qui expire en juin 2022, avec ce club qui « a beaucoup grandi depuis quatre ans » selon les dires de l’attaquant ? « J’ai déjà parlé de ça », a-t-il d’abord minaudé, en précisant que le moment n’était pas forcément idéal pour développer le thème.

Avant de lâcher : « C’est peut-être la saison où je me sens le plus heureux ici. Je suis très heureux, les choses vont venir naturellement. » Le message est passé, aussi bien par le joueur que par le PSG.