Metz-PSG : « Ils n’ont pas la mentalité »… Frédéric Antonetti égratigne les Parisiens

LIGUE 1 Huit matchs perdus cette année, « c’est beaucoup avec une équipe de cette valeur et autant d’argent », a également lâché le coach lorrain en fin de conférence de presse

Thibaut Gagnepain
— 
L'entraîneur du PSG, Frédéric Antonetti, préférait le PSG du milieu des années 1990.
L'entraîneur du PSG, Frédéric Antonetti, préférait le PSG du milieu des années 1990. — JEAN CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Au stade Saint-Symphorien,

La question était piégeuse… Mais Frédéric Antonetti ne s’est pas défilé. En fin de conférence de presse après Metz-PSG (1-3), le coach lorrain a été interrogé sur le niveau de son adversaire. Lui à la vingtaine de saisons en Ligue 1, comment trouve-t-il ce Paris-là par rapport au PSG des années voire des décennies précédentes ?

« Ils n’ont pas la mentalité », a attaqué le Corse après un petit temps de réflexion et avant de développer. « Je trouvais l’équipe de Raï, Valdo (1993-1995), plus saine. Là, il y a du talent mais aussi quelque chose qui me gêne… » Les attitudes donc, et les résultats aussi. Le parcours mitigé du PSG en Ligue 1 cette saison n’a pas échappé à l’entraîneur des Grenats.

« Combien ils ont perdu de match cette année ? Huit, c’est beaucoup trop avec une équipe de cette valeur et autant d’argent », a encore lancé Frédéric Antonetti sans s’en prendre non plus frontalement à Mbappé, Neymar and co. Mais un peu quand même… « Dans le comportement et l’attitude, il y a quelque chose qui me gêne, a-t-il encore répété. Peut-être que je vieillis… »