OL : Après son élimination en Ligue des champions, Lyon se sépare de Jean-Luc Vasseur, remplacé par Sonia Bompastor

FOOTBALL FEMININ La surprenante élimination lyonnaise, sur la scène européenne contre le PSG, vient d’entraîner ce mardi un changement de coach à l’OL. Jean-Luc Vasseur cède sa place à Sonia Bompastor

Jérémy Laugier
— 
Jean-Luc Vasseur, ici lors du quart de finale aller de Ligue des champions, le mois dernier au Parc des Princes.
Jean-Luc Vasseur, ici lors du quart de finale aller de Ligue des champions, le mois dernier au Parc des Princes. — Thomas SAMSON / AFP

« C’est un grand coup d’arrêt, et aujourd’hui, nous sommes un peu groggys. » Jean-Luc Vasseur avait choisi ces mots, il y a neuf jours, après la surprenante élimination (1-2), dès les quarts de finale de la Ligue des champions, de son équipe, quintuple tenante du titre. La direction de l’OL vient d’annoncer ce mardi que ce « grand coup d’arrêt » s’accompagnait d’un changement d’entraîneur pour l’équipe féminine.

« Plusieurs réflexions ont été menées en interne afin de trouver les leviers nécessaires pour permettre à l’équipe de bien terminer une saison disputée dans un contexte compliqué », indique le club dans un communiqué publié ce mardi matin.

Le titre en jeu contre le PSG le 29 mai

Privé jusqu’à la fin de saison de Griedge Mbock, Ada Hegerbeg, Sara Björk Gunnarsdottir et Damaris Egurrola, l’OL va donc tenter d’aller conquérir son 15e titre de champion de France consécutif avec sur le banc Sonia Bompastor. « L’Olympique Lyonnais et Jean-Luc Vasseur ont pris la décision commune de mettre fin à leur collaboration à compter de ce mardi 27 avril 2021 », précise le communiqué, alors que l’ancien coach rémois, auteur d’un triplé en 2019-2020, était sous contrat jusqu’à la fin de cette saison.

Ancienne joueuse majeure de l’OL, notamment capitaine lors de la première Ligue des champions remportée en 2011, Sonia Bompastor vient de s’engager en tant qu’entraîneur principal jusqu’au 30 juin 2023. Directrice de l’académie féminine lyonnaise depuis 2013, l’ex-latérale internationale tricolore aura notamment un premier rendez-vous périlleux, le 29 mai au Parc OL, avec la « finale » de D1 contre le PSG, actuel leader de D1.