Losc-Montpellier: Montpellier gagne un point mais perd Pedro Mendes

FOOTBALL Touché au genou, le défenseur central a été évacué sur une civière 

Francois Launay

— 

Pedro Mendes s'est blessé à Lille
Pedro Mendes s'est blessé à Lille — Dave Winter//SIPA
  • Après avoir longtemps mené au score, Montpellier a pris un point vendredi soir sur la pelouse du leader lillois.
  • Un bon résultat terni par la grosse blessure au genou du défenseur Pedro Mendes, sorti sur civière.

Ses cris de douleurs ont résonné dans le stade Pierre Mauroy. A la 53e minute, suite à un duel anodin avec Bamba, Pedro Mendes est resté allongé sur la pelouse du Losc après avoir planté ses crampons. Le genou gauche touché, le défenseur central a été évacué sur une civière.

« ll a mal au genou. Il s’est bloqué le pied. Il va passer des examens samedi ou dimanche. On verra. Ce n’est jamais bon signe quand un joueur crie de douleur et pleure. Il a senti que c’était grave », raconte Michel Der Zakarian, l’entraîneur héraultais, qui avait décidé de titulariser le Portugais à la place d’Hilton. « Il a fait une très belle première mi-temps, il travaillait très bien et faisait bien ce qu’il avait à faire. C’est dommage qu’il se blesse à ce moment-là », poursuit le coach du MHSC.

La série d’invincibilité continue

Jusqu’à ce coup dur, Montpellier avait parfaitement négocié son déplacement chez le leader. Après avoir ouvert le score à la suite d’une belle action collective conclue par Delort, le MHSC résistait sans problème aux assauts désordonnés des Nordistes. « On a fait une très belle première période avec une bonne maîtrise. Ensuite, les Lillois nous ont étouffés. C’était un hold-up en deuxième mi-temps mais gagner sur un hold-up ne m’aurait pas dérangé », admet Der Zakarian.

Au final, le MHSC se contente de ce point qui lui permet de poursuivre sa belle série d’invincibilité avec ce quatorzième match d’affilée sans défaite. Huitièmes à cinq points de Lens (5e avec un match en moins), le club héraultais aura du mal à aller arracher une qualification européenne. La fin de saison s’annonce en pente douce sauf pour Pedro Mendes qui pourrait bien y mettre un terme plus tôt que prévu.