Montpellier : Michel Der Zakarian, stop ou encore ?

LIGUE 1 L’entraîneur du MHSC est en discussion avec son président pour une éventuelle prolongation, alors que son contrat s’arrête en juin

Jérôme Diesnis

— 

L'avenir de Michel Der Zakarian à Montpellier est actuellement en discussion.
L'avenir de Michel Der Zakarian à Montpellier est actuellement en discussion. — AFP
  • Après quatre saisons au MHSC, le contrat de Michel Der Zakarian s’achève en juin.
  • Les discussions sont ouvertes depuis plusieurs semaines avec le président Laurent Nicollin.
  • Anciens de Montpellier, Robert Nouzaret et Bernard Mayot portent un regard sur le bilan du coach et les raisons qui pourraient expliquer son maintien ou son départ.

Michel Der Zakarian sera-t-il toujours sur le banc de touche du MHSC la saison prochaine ? La question doit être tranchée dans les prochains jours. L’entraîneur et le président Laurent Nicollin avaient rendez-vous avant la réception de l’OM, samedi, à la Mosson.

Le contrat de l’entraîneur, arrivé il y a quatre ans, se termine en juin. Pour Robert Nouzaret, qui connaît parfaitement la maison héraultaise, cette réflexion est tout sauf un désaveu. « Quelle que soit l’affection qu’ils se portent, il est normal que les hommes qui décident réfléchissent. Tout le monde a les données pour envisager sereinement la suite ».

Avec lui, Montpellier s’est implanté dans le Top 10

Dans la balance, le bilan comptable plaide pour l’ancien défenseur. Arrivé après une période d’instabilité, le coach a réimplanté le club dans le Top 10, même s’il manque à son palmarès une qualification en Europa ligue. « C’est un entraîneur réputé pour sa rigueur, et il en faut à haut niveau. Mais il a su faire évoluer le jeu avec des retouches dans l’effectif qui à chaque fois sont tombées juste », développe Bernard Mayot, qui a porté à 113 reprises le maillot du club entre 1978 et 1983 avant d’entraîner plusieurs clubs amateurs de la région de Montpellier.

Qu’est-ce qui pourrait mettre un terme à l’aventure montpelliéraine de Der Zakakarian ? « Lui-même, reprend Robert Nouzaret. « Peut-être a-t-il envie de connaître autre chose ? » Peu probable tant le coach se plaît dans ce club qu’il connaît parfaitement. S’il veut prolonger ? « Bien sûr que oui (…) Rien n’est figé pour l’instant. On travaille des deux côtés. Il y a des choses à mettre en place pour avancer ».

« Il peut y avoir une forme d’usure »

« Il peut y avoir une forme d’usure, propre à tous les entraîneurs qui dirigent un groupe depuis un certain temps, reprend Bernard Mayot. Mais pour le savoir, il faut vivre dans le vestiaire, personne d’autre n’a de réponse à cette question. » Personne sauf le staff, les joueurs et Laurent Nicollin. « Comme son père, il vit avec le groupe, il le sent. Si le message ne passe plus, il le saura. Mais rien, depuis quatre ans, ne laisser penser que ce soit le cas », conclut Robert Nouzaret.

Selon Canal +, la tendance ne serait pas à une prolongation de l’entraîneur. Déjà, en début d’année, des rumeurs persistantes faisaient état de la volonté de Laurent Nicollin de s’adjoindre les services de Bruno Génésio (avant qu’il ne signe à Rennes), ce que le président du MHSC avait démenti début février. « Je n’ai été en contact avec personne. Il y a des noms et des profils qui peuvent correspondre au club. Je suis tout de même président, je dois tout prévoir. Je peux avoir un entraîneur qui décide de partir et je dois donc réfléchir à quelqu’un susceptible de le remplacer. En conséquence, on travaille sur deux options. Celle de garder Michel (Der Zakarian), ou celle d’avoir un autre entraîneur à sa place ». La réflexion est visiblement toujours en cours.