Perpignan : Ces maillots cyclistes indiquent les règles de dépassement aux automobilistes

VELO Constatant l'imprudence des conducteurs, un passionné de vélo a lancé sa gamme de vêtements préventifs

Nicolas Bonzom
— 
Le maillot préventif conçu par Sécuvélo France
Le maillot préventif conçu par Sécuvélo France — Anthony Maillot
  • Lilian Cornelli, passionné de vélo, a créé des maillots cyclistes reproduisant le panneau qui indique la distance à respecter lorsque les automobilistes dépassent.
  • « A chaque fois, des automobilistes peu scrupuleux me frôlent, confie cet entrepreneur de 58 ans. Depuis que je le porte, je sens une nette amélioration. »
  • Il existe deux vêtements : un maillot pour la route, indiquant une marge de sécurité d’1,5 mètre, et un gilet urbain, précisant la distance d’1 mètre à respecter.

Depuis des années, Lilian Cornelli sillonne les routes des Corbières à vélo, entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Et à chaque fois, ce passionné de bicyclette fait le même constat : les automobilistes sont trop peu à respecter une distance d’1,5 mètre avec les cyclistes lorsqu’ils les dépassent. C’est pourtant inscrit dans le Code de la route. Et en ville, la marge de sécurité est ramenée à 1 mètre.

« Ce n’est pas vraiment respecté. Je fais trois ou quatre sorties par semaine, et à chaque fois, des automobilistes peu scrupuleux me frôlent, confie ce Catalan de 58 ans, qui appréhende, souvent, quand un véhicule entreprend de le doubler. Cela devient infernal de faire du vélo sur des routes départementales et nationales… A chaque fois, ce sont des prises de tête permanentes, à tel point qu’il m’arrive parfois d’être écœuré de faire du vélo, et que, petit à petit, je songeais à me consacrer plutôt au VTT. »

Les maillots préventifs conçus par Sécuvélo France
Les maillots préventifs conçus par Sécuvélo France - Anthony Maillot

Le même panneau que sur la route

C’est en voyant, lors de ses sorties, au bord des routes, des panneaux précisant cette règle que cet ancien cadre dans les spiritueux de luxe eut une idée : « Pourquoi ne pas dupliquer ces panneaux dans le dos d’un maillot cycliste ? », confie-t-il. « Quand il voit le panneau sur le bord de la route, l’automobiliste y pense. Et s’il croise un cycliste à ce moment-là, il respecte la distance. Mais au bout de quelques kilomètres, il l’oublie. »

Grâce aux maillots créés par l’entreprise Sécuvélo France, fondée il y a peu pour mettre en œuvre son idée, impossible, pour le conducteur, de passer à côté de cette règle : « Si je dépasse, 1,5 mètre », stipule le panneau, reproduit sur ce vêtement hyperélastique. Le même que l’on croise sur la route. Il existe, aussi, un gilet pour les cyclistes qui roulent en ville, indiquant, cette fois, qu’il ne faut pas s’approcher à plus d’1 mètre.

« Depuis que je le porte, je sens une nette amélioration, confie Lilian Cornelli. D’autres ont eu des idées similaires, mais ce n’était pas la reproduction du panneau existant. L’automobiliste ne lira pas, dans ce cas, ce qui est écrit sur le maillot. En revanche, lorsqu’il s’agit du panneau, il est capté, dans son subconscient, par quelque chose qu’il connaît. » Fabriqués dans une usine à Gérone, en Espagne, spécialisée dans la conception de vêtements de sport, ces maillots, adaptés aux amateurs comme aux professionnels, sont vendus 79 euros. Et 35 euros pour le modèle urbain.