Solitaire du Figaro : Pour la 52e édition, le départ et l’arrivée auront lieu à Saint-Nazaire

VOILE Jusqu’en 2026, le département de Loire-Atlantique s’est engagé à accueillir chaque grand départ et arrivée finale de la course à la voile

David Phelippeau
— 
Des bateaux à Saint-Nazaire lors de la dernière édition.
Des bateaux à Saint-Nazaire lors de la dernière édition. — Loic VENANCE / AFP

« On a le Vendée Globe en Vendée, on a maintenant la Solitaire du Figaro en Loire-Atlantique », se réjouit Christelle Morançais, présidente de la région Pays-de-la-Loire. Ce jeudi, les organisateurs ont dévoilé le parcours de la 52e édition, qui se déroulera du 22 août au 16 septembre et qui comportera quatre étapes au départ de Saint-Nazaire, Lorient, Fécamp et de la baie de Morlaix.

Qui succédera à Armel Le Cléac'h, tenant du titre en 2020 et trois fois vainqueur de la Solitaire du Figaro ? L’été prochain, les skippers devront parcourir un tracé de près de 2.500 milles (4.630 km) à travers le Golfe de Gascogne, le long des côtes bretonnes puis anglaises avant de contourner le phare du Fastnet en Irlande et de revenir à Saint-Nazaire.

Que des villes françaises concernées

Départ et arrivée à Saint-Nazaire, rien de bien surprenant. En effet, le département de Loire-Atlantique s’est en effet engagé en 2020 à devenir un partenaire majeur de la course jusqu’en 2026 et à accueillir chaque grand départ et arrivée finale de la course au large.

« Cette édition 2021 ne concerne que des villes françaises compte tenu de la situation sanitaire qui reste ce qu’elle est, mais le parcours est finalement construit comme s’il intégrait des escales étrangères », a expliqué le directeur de course, Francis Le Goff.