Stade Rennais-FC Lorient : Sans envie et sans idée, Rennes voit le quatuor de tête s’envoler

FOOTBALL Dans un derby bien terne, le Stade Rennais a concédé un nul logique face à Lorient (1-1)

Jérôme Gicquel
— 
Le Stade Rennais a concédé le nul sur sa pelouse face à Lorient ce mercredi soir.
Le Stade Rennais a concédé le nul sur sa pelouse face à Lorient ce mercredi soir. — Damien Meyer / AFP
  • Après un match « insuffisant » à tous les niveaux, le Stade Rennais s’est fait rattraper en toute fin de rencontre par son voisin lorientais.
  • Les Rouge et Noir voient les quatre équipes de tête s’envoler au classement.
  • L’objectif de la fin de saison pour les Bretons sera donc de conserver leur 5e place.

Au Roazhon Park, Jérôme Gicquel

Des cris de joie d’un côté, des mines abattues de l’autre. Au coup de sifflet final, le contraste était saisissant ce mercredi soir sur la pelouse du Roazhon Park. C’est pourtant sur un match nul que le derby breton entre Rennes et Lorient s’est achevé (1-1). Mais dans cette rencontre qui n’a pas atteint des sommets, loin de là, ce sont bien les Merlus qui ont réalisé la belle opération, continuant sur leur lancée après leurs victoires face à Dijon et au PSG.

Rennes en revanche marque clairement le pas avec une seule victoire sur ses cinq derniers matchs. Mais plus que le résultat, c’est surtout la manière qui inquiète. « On a fait un match insuffisant avec beaucoup de déchets et un manque global de contrôle et de maîtrise », a concédé l’entraîneur Julien Stéphan. Le Stade Rennais avait pourtant bien démarré la rencontre et asphyxiant son adversaire et en ouvrant le score dès le quart d’heure de jeu par l’intermédiaire de Martin Terrier. « Mais après le but, j’ai déjà senti une baisse de tension », a indiqué le coach rennais.

Jérémy Doku a eu la balle du K.-O.

Comme souvent cette saison, les Rouge et Noir ont ensuite eu la maîtrise du ballon sans toutefois se montrer dangereux. Jérémy Doku a bien eu la balle du K.-O. dans les pieds à l’heure de jeu mais le jeune ailier belge a mangé la feuille, Jérémy Morel sauvant son équipe de la cuisse.

Et à force de ronronner, le Stade Rennais a fini par se faire sanctionner par les Lorientais qui ont terminé le match en trombe, égalisant sur une superbe reprise de volée de Boisgard (83e). « Chaque équipe a eu sa mi-temps donc le point du nul est mérité », a estimé l’entraîneur lorientais Christophe Pélissier.

Rennes va devoir cravacher pour conserver sa 5e place

Toujours dans le top 5 à l’issue de la 23e journée, les hommes de Julien Stéphan ont en revanche quasiment dit adieu aux quatre équipes de tête. « Le rythme est très soutenu devant et aujourd’hui on ne peut pas se comparer à ces équipes-là », a reconnu Damien Da Silva. « On n’a pas la même régularité ni les mêmes qualités que ces grosses écuries, il faut aussi l’avouer », a poursuivi le capitaine rennais, de retour de blessure.

Pour les hommes de Julien Stéphan, l’objectif de la fin de saison sera donc de conserver cette cinquième place, synonyme de qualification européenne. Mais au vu de leur prestation indigeste ce mercredi soir, la mission est loin d’être gagnée. « Il faudra montrer autre chose et beaucoup plus de qualités que cela si l’on veut rester dans le haut du classement, a indiqué Julien Stéphan. Il y a beaucoup d’équipes qui convoitent cette cinquième place et aujourd’hui on n’a pas montré la qualité, notamment sur le plan technique, d’une équipe qui est cinquième du championnat ».