Tour d'Italie: Le Britannique Tao Geoghegan Hart remporte le général pour 38 petites secondes

CYCLISME Le contre-la-montre final a départagé le Britannique et son concurrent Jay Hindley, qui étaient dans la même seconde 

N.C.

— 

Le Britannique Tao Geoghegan Hart a remporté le Tour d'Italie, le 25 octobre 2020.
Le Britannique Tao Geoghegan Hart a remporté le Tour d'Italie, le 25 octobre 2020. — Fabio Ferrari/AP/SIPA

Quel dénouement sur le Tour d'Italie !  A égalité parfaite ce dimanche matin avant la dernière étape, Tao Geoghegan Hart et Jay Hindley se sont livrés une ultime bataille lors d’un contre-la-montre de 15,7 kilomètres dans les rues de Milan. C’est finalement le Britannique de l’équipe Ineos qui s’est imposé, parvenant à repousser son rival à 38 secondes. Un écart important à l’échelle de ce chrono, mais infime au bout de trois semaines de course. Wilco Kelderman, qui avait pris le maillot lors de l'étape du Stelvio, complète le podium.

« C’est un sentiment bizarre en fait, pour être honnête. Dans mes rêves, je n’avais jamais imaginé que je pourrais gagner ce Giro, a réagi Geoghegan Hart quelques minutes après l’arrivée. Au départ, je pensais peut-être faire un Top 5 ou Top 10. Ça va me prendre du temps pour réaliser ! »

Le Britannique a donc bien tenu son rang. Plus à l’aise dans l’exercice, c’est lui qui partait favori face à Hindley, et la différence entre les deux coureurs s’est vue dès les premiers kilomètres. Hindley, qui portait le maillot rose, avait déjà lâché 22 secondes au pointage intermédiaire.

Ganna, évidemment…

La victoire finale de Geoghegan Hart est une immense surprise, puisque depuis ses débuts professionnels en 2017, dans l’équipe Sky devenue Ineos, le Londonien comptait seulement deux succès d’étape au Tour des Alpes 2019. Il faut dire qu’il était cantonné à un rôle de lieutenant pour ses leaders. Sur ce Giro aussi, d’ailleurs, mais l’abandon de Geraint Thomas dès la 3e étape a tout changé.

La journée a été parfaite pour Ineos, puisque c’est Filippo Ganna, déjà vainqueur des deux premiers chronos, qui a remporté cette 21e étape. Le quatrième succès au total pour le champion du monde du contre-la-montre sur ce Giro 2020. Il a devancé Victor Campenaerts et Rohan Dennis.