Giro : La 19e étape raccourcie à la suite de protestations des coureurs

GILETS ROSES Les coureurs sont épuisés au lendemain de l'étape du Stelvio

W.P, avec AFP

— 

L'antépénultiemme étape a ét raccourcie à la demande des coureurs
L'antépénultiemme étape a ét raccourcie à la demande des coureurs — Gian Mattia D'Alberto/AP/SIPA

Pas contents, pas contents, pas contents ! Les coureurs du Giro, agacés par la longueur du parcours et des conditions météo particulières, ont obtenu gain de cause : la 19e étape entre Morbegno et Asti ne s’étendra pas sur 258 km comme c’était initialement prévu. Il est vrai qu’au lendemain de l'enfer du Stelvio, ça faisait quand même beaucoup.

Les représentants des coureurs ont obtenu des organisateurs cette modification de parcours qui raccourcit la plus longue étape du Giro, rallongée la veille de 5 kilomètres à cause de l’effondrement d’un pont. Le peloton​ doit affronter une pluie forte sur la Lombardie dans cette étape de plaine qui intervient après trois longues étapes d’environ six heures de course pour les premiers.

Une dernière étape de montagne avant le chrono final

Le transfert pour le nouveau départ donné au nord de Milan est prévu en bus pour les différentes équipes qui disposent chacune d’un pullman. Une dernière étape de montagne est programmée samedi du côté de Sestrières, avant le contre-la-montre final de 16,5 km dimanche à Milan.