OGC Nice-PSG : Kylian Mbappé « peut toujours faire la différence », estime Tuchel

FOOTBALL Le coach du Paris Saint-Germain, vainqueur à Nice (0-3), a loué le jeu de son attaquant star de retour après avoir été testé positif au Covid-19

Fabien Binacchi

— 

Kylian Mbappé lors de Nice-PSG (0-3), le 20 septembre 2020.
Kylian Mbappé lors de Nice-PSG (0-3), le 20 septembre 2020. — Lionel Urman/SIPA
  • Le PSG a sèchement battu l’OGC Nice (0-3), dimanche sur la Côte d’Azur.
  • Pour son retour à la compétition, Kylian Mbappé a tourmenté la défense niçoise et inscrit un but sur penalty.

A l'Allianz Riviera,

Après un début de saison plus que poussif, le PSG a enfin montré son vrai visage ce dimanche à Nice (0-3) et c’est surtout celui de Kylian Mbappé qui s’est imposé sur la pelouse détrempée de l’Allianz Riviera. « Kiki », auteur d’un but (sur penalty) et décisif pour le deuxième, a fait, comme Di Maria, « quelque chose d’impressionnant » pour son retour, moins de trois semaines avoir été testé positif au  Covid-19, a reconnu le coach Thomas Tuchel.

« Je n’attendais pas trop de lui, mais il a montré qu’il pouvait toujours faire la différence. Avec sa vitesse, sa confiance et sa faim de marquer », a poursuivi le technicien allemand, en conférence de presse, à propos du champion du monde de 21 ans.

Face à Mbappé, « les petites erreurs » ne pardonnent pas

Mbappé n’était pourtant pas à son meilleur poste, selon son entraîneur : « son meilleur poste » étant « quand il est proche de Neymar ». Suspendu trois rencontres, dont deux ferme, après la fin de match houleuse contre Marseille, dimanche dernier, le Brésilien ne pourra être de retour sur le terrain que contre Reims, dimanche prochain.

La titularisation de Mbappé n’a pas pardonné « les petites erreurs » de Nice. Et c’est surtout Youcef Atal, le latéral droit niçois, qui en aura fait les frais. « On sait qu’on ne doit jamais le laisser se retourner, prendre de la vitesse. C’est notre faute à nous. Ça va nous permettre d’apprendre », a réagi le milieu niçois Morgan Schneiderlin.

« On a fait un match excellent »

Le coach allemand a également salué la prestation d’Angel Di Maria. Egalement touché par le coronavirus et auteur du deuxième but de la rencontre dans les arrêts de jeu de la première période, Thomas Tuchel souligne qu’il a joué « trois matchs consécutifs en débutant après un seul entraînement ».

Remonté à la 7e place de la Ligue 1, avant les résultats de Nantes-Saint-Etienne​ et Marseille-Lille, le PSG tient-il là son match de référence, LA rencontre qui lance sa saison. « On a fait un match excellent. On avait aussi fait un bon match à Marseille, mais on n’a parlé que du résultat », tranche Thomas Tuchel.