Coronavirus dans le rugby : Comment le Top 14 se prépare à défier l’épidémie

COVID-19 La Ligue nationale de rugby a annoncé ce mercredi un nouveau protocole médical, alors que la reprise des championnats de Top 14 et de Pro D2 approche

Nicolas Stival

— 

Agen (en bleu) a reçu Castres en match de préparation, le 14 août 2020.
Agen (en bleu) a reçu Castres en match de préparation, le 14 août 2020. — Nicolas Tucat / AFP

Le 3 septembre pour la Pro D2, le lendemain pour le Top 14. Brutalement interrompu par le Covid-19 en mars, le rugby professionnel s’apprête à repartir. Mais le virus se montre toujours aussi menaçant. Il a déjà entraîné le report de plusieurs matchs de préparation et particulièrement frappé certains clubs, le Stade Français en premier lieu. Ce mercredi, la Ligue nationale de rugby (LNR) a donc validé un nouveau protocole médical pour tenter d’affronter la crise.

Avec une mesure phare, prise « en accord avec le diffuseur Canal+ » : la programmation « à chaque journée de deux matchs de Top 14 le vendredi soir à 20 h 45 et deux matchs le dimanche soir à 21 h ». Le protocole initial prévoyait une rencontre le vendredi (20 h 45), cinq le samedi (une à 15 h 15, quatre à 18 h 15) et une le dimanche (21 h) L’objectif est clair : « pouvoir proposer du Top 14 sur ces plages horaires majeures, même en cas de report d’un match ».

Le casse-tête du calendrier

Un report sera justement décidé lorsque « trois joueurs du groupe professionnel sont testés positifs sur une période de sept jours glissants à la suite des tests virologiques RT-PCR » réalisés trois jours avant le match. La situation risque de virer rapidement au casse-tête dans un calendrier déjà surchargé, avec la Coupe d’Europe 2019-2020 à terminer, l’édition 2020-2021 à disputer et, entre les deux, une fenêtre de six dates internationales pour les test-matchs.

La nouvelle programmation des deux premières journées de Top 14 sera connue « sous 48 heures » annonce la LNR ce mercredi.