Top 14 : Christophe Urios, le manager de l’UBB, juge bonne l’idée de forfait en cas de Covid-19 massif dans une équipe

RUGBY Le manager de l'Union Bordeaux-Bègles (UBB) appelle les instances à prendre très vite des décisions pour éviter les reports à répétition

C.C. avec AFP

— 

Christophe Urios, le manager de l'UBB.
Christophe Urios, le manager de l'UBB. — NICOLAS TUCAT / AFP

C’est un petit coup de pression comme il les aime. Christophe Urios, manager de l’Union Bordeaux-Bègles qui doit ouvrir le Top 14 contre le Stade Français début septembre, s’est prononcé ce vendredi contre le report de ce match et pour le forfait de toute équipe touchée massivement par la Covid-19.

Alors que l’UBB va disputer samedi son deuxième match de préparation contre Clermont à Tulle en Corrèze, le technicien girondin a évoqué le cas du Stade Français, son premier adversaire de la saison frappé par une forte contamination à la Covid-19 ces derniers jours avec des lésions pulmonaires importantes chez certains joueurs. « Si ce premier match est reporté, je peux dire qu’on n’ira pas au bout du championnat et si on ne va pas au bout du championnat après deux ans d’affilée, le rugby professionnel est mort, a réagi Urios. Je pense que personne n’a envie de mourir, donc il va falloir prendre les décisions mais moi je ne suis pas compétent pour le faire ».

Il veut faire comme les Anglais

« Nous, on se prépare pour le 4 [septembre] et je pense que le Stade Français se prépare pour le 4. Après, de dire que le Stade Français ne sera pas prêt parce qu’il n’a pas joué de matchs de préparation, quand ils [les Parisiens] devront jouer leur deuxième match de championnat, ils n’auront pas plus de match de préparation. Donc c’est de l’enfumage », a-t-il ajouté. Le manager bordelais a estimé que « ce qu’ont décidé les Anglais, à savoir si une équipe n’est pas capable d’aligner 25 joueurs en raison de la Covid-19, elle a 0 point, c’est une bonne chose. Tu verras qu’il y en aura moins (de cas positifs) ».

« A un moment donné, il faut prendre des décisions et là, on n’en prend pas. Toutes les semaines, c’est la cascade des matchs annulés, on ne peut pas démarrer un championnat comme ça. On n’a pas de dates [pour les reports], comment tu fais ? », s’est-il interrogé. Le 10 août, le Stade français avait décidé, devant une situation sanitaire au sein du club qui s’était « dégradée », de stopper immédiatement tout entraînement et de placer l’ensemble des joueurs et personnels sportifs à l’isolement. Depuis, son match de préparation prévu à Toulon le 27 août a été annulé.