World Rugby valide une fenêtre internationale de six week-ends à l'automne

RUGBY Les Anglais et les Français sont contre ce passage de trois à six week-ends, qui signifie une plus longue mise à disposition des internationaux

F.H. avec AFP

— 

Le Français Bernard Le Roux passe un mauvais moment entre les mains de l'Ecossais Rory Sutherland lors du Tournoi des VI Nations 2020.
Le Français Bernard Le Roux passe un mauvais moment entre les mains de l'Ecossais Rory Sutherland lors du Tournoi des VI Nations 2020. — Scott Heppell/AP/SIPA

A saison exceptionnelle, « programme exceptionnel ». L’automne international durera six week-ends et non trois en 2020. World Rugby a voté ce jeudi une fenêtre internationale d’automne élargie en modifiant provisoirement sa règle 9. Ce qui signifie que les internationaux des nations du nord sont désormais mis à disposition du 24 octobre au 5-6 décembre.

Cet aménagement doit permettre au Tournoi des Six nations, interrompu début mars par la pandémie de Covid-19, de terminer son édition 2020, puis d’organiser dans l’hémisphère nord, après un week-end de relâche, un tournoi inédit de mi-novembre à début décembre. Le Rugby Championship, tournoi annuel des nations de l’hémisphère sud qui se tient d’ordinaire en fin d’été, aura lui lieu du 7 novembre au 12-13 décembre dans un seul pays, a priori la Nouvelle-Zélande.

Les clubs de Top 14 ok pour cinq week-ends mais pas six

« La modification de cette règle a été approuvée de manière provisoire afin d’atténuer l’impact sans précédent de la crise liée au Covid-19 sur les activités liées au rugby dans le monde entier et est destinée à offrir une aide bienvenue aux joueurs, aux équipes, aux fans et aux partenaires commerciaux et de diffusion », a déclaré l’instance mondiale qui gère le rugby.

Les Ligues anglaises (Premiership Rugby) et française (LNR), dont les clubs emploient nombre d’internationaux de leur propre pays mais aussi étrangers, ont déjà fait part de leur désapprobation quant à la modification même provisoire de la règle 9. Les clubs du Top 14 sont d’accord pour aller jusqu’à cinq matchs pour le XV de France, mais pas six.