Coronavirus : Les supporters de foot se mobilisent pour soutenir le personnel hospitalier

SOLIDARITÉ Deux groupes d’Ultras niçois et toulousains ont lancé des cagnottes en ligne

Jonathan Hauvel

— 

Le groupe de supporters de l'OGC Nice veut récolter 4.000 euros.
Le groupe de supporters de l'OGC Nice veut récolter 4.000 euros. — Ultras Briganti
  • Les initiatives se multiplient depuis plusieurs jours dans le monde du sport pour venir en aide aux soignants dans les hôpitaux.
  • Dans le football, les groupes d’Ultras organisent des levées de fonds solidaires.

Ils ne peuvent plus aller au stade mais ne perdent pas leur vocation. Des supporteurs de différents clubs de football français se mobilisent pour soutenir les soignants en première ligne face à la crise du coronavirus.

À Nice, les Ultras Briganti ont lancé une cagnotte en ligne pour récolter 4.000 euros d’ici quinze jours.

« Face à cette épidémie, on sait que le personnel hospitalier manque de moyens. On a vu que sur Nice, certains soignants n’ont même pas à manger. On a donc décidé collectivement de lancer cette cagnotte mercredi soir et de faire un don de 1.000 euros pour leur venir en aide », explique Jean-Michel Marasco, vice-président de l’association des Ultras Briganti. Et d’ajouter : « Beaucoup assimilent les Ultras à des gens qui sont contre tout. Là, on parle hors contexte football. On espère une mobilisation du peuple niçois, supporteurs ou pas. »

« Une rencontre bien plus importante que les autres »

À Toulouse, les Indians Tolosa ont fait de même aux profits des hôpitaux Rangueil et Purpan. « Actuellement, c’est le match de l’année qui se déroule. Pour cette rencontre bien plus importante que les autres, ce n’est pas depuis le virage Brice que s’organise notre soutien, mais depuis chez nous. Nous lançons cette cagnotte en ligne afin de financer l’achat de café, jus de fruit, gâteaux, biscuits, etc., (…) pour que les personnels hospitaliers en disposent dans leurs salles de pause. (…) Pour ceux qui sauvent de très nombreuses vies, Toulouse se doit d’être solidaire », note le groupe des fans du  TFC dans un communiqué.

Le Red Tiger Lens 1994 organise, quant à lui, une collecte solidaire pour récupérer « du mobilier adapté pour l’accueil des enfants des hospitaliers au sein de l’hôpital et la réalisation d’une crèche d’urgence ».

Dans la capitale, le Collectif Ultras Paris a déposé une banderole à l’entrée de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Une action qui a fait mouche auprès de ses destinataires : l'Hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris a ainsi tweeté en guise de remerciement la bannière de soutien découverte mercredi matin.