TFC : Trois supporteurs seront jugés pour avoir voulu en découdre avec le président Sadran

FOOTBALL Trois supporters du TFC seront jugés en septembre pour leur coup de sang lors de la défaite contre Reims en décembre. Ils avaient voulu s’expliquer avec Olivier Sadran, le président

H. M. avec N. S.

— 

Des supporters du TFC en colère contre la direction du club à la fin du match de Ligue 1 contre Reims, le 14 décembre 2019 au Stadium de Toulouse.
Des supporters du TFC en colère contre la direction du club à la fin du match de Ligue 1 contre Reims, le 14 décembre 2019 au Stadium de Toulouse. — Pascal Pavani / AFP

La saison en enfer du TFC n’aura pas que des conséquences sportives. Elle déborde désormais sur le terrain judiciaire avec la convocation mardi au commissariat de Toulouse de trois supporteurs, dont le président des Indians.

Leurs auditions portaient sur les incidents qui ont éclaté au Stadium le 14 décembre, quand le TFC a signé contre Reims sa huitième défaite d’affilée en championnat (l’équipe en est à 11 depuis). Les esprits se sont échauffés et des supporteurs de la tribune Brice-Taton ont tenté d’atteindre la loge présidentielle pour s’expliquer avec le propriétaire du club, Olivier Sadran. Dans la bousculade et l’échauffourée provoquées, une spectatrice ainsi qu’un vigile ont été blessés.

Les trois supporteurs sont ressortis libres mardi soir. Le parquet de Toulouse indique ce mercredi qu’ils ont reconnu les faits. Ils seront donc jugés au mois de septembre devant le tribunal correctionnel pour « violences en réunion ».