Coronavirus: Les épreuves de Coupe de monde de ski alpin prévues en Chine en février annulées

EPIDEMIE « Bien que le risque soit faible à Yanqing, la santé des athlètes et de tous les participants doit être notre priorité », a indiqué le président de la Fédération internationale

N.C. avec AFP

— 

Alexis Pinturault et les autres skieurs de la Coupe du monde de ski alpin n'iront pas en Chine au mois de février.
Alexis Pinturault et les autres skieurs de la Coupe du monde de ski alpin n'iront pas en Chine au mois de février. — Gabriele facciotti/AP/SIPA

La Coupe du monde de ski alpin va zapper l’étape de Yanqing, au nord de Pékin, prévue à la mi-février. La Fédération internationale (FIS) a annoncé ce mercredi que toutes les épreuves étaient annulées en raison de l'épidémie de coronavirus qui touche le pays.

« En raison de l’épidémie et de la propagation continue du nouveau coronavirus, la FIS et l’Association chinoise de ski ont décidé conjointement d’annuler les prochaines courses de la Coupe du monde masculine », indique la FIS dans un communiqué. Cette course devait être le premier test event avant les JO d’hiver de 2022 à Pékin.

Descente et super-G concernés

La montagne Xiaohaituo, dans le district de Yanqing à environ 50 km au nord de Pékin, devait accueillir une descente et un super-G messieurs les 15 et 16 février. La FIS n’a pas précisé si ces épreuves seraient reprogrammées dans une autre station. « Bien que le risque soit faible à Yanqing, la santé des athlètes et de tous les participants doit être notre priorité », a indiqué le président de la FIS Gian Franco Kasper, cité dans le communiqué.

Un coronavirus de la famille du Sras se propage à grande vitesse en Chine depuis décembre, avec près de 6.000 cas de contamination et 132 morts recensés en Chine, alors que les autorités ont pris des mesures drastiques sur les déplacements dans et hors du pays.