OL : « La blessure de Memphis Depay est une catastrophe », déplore Juninho

FOOTBALL Le directeur sportif lyonnais est apparu dépité devant le médias après les blessures graves de Depay et Reine-Adélaïde

J.L.

— 

Memphis Depay ne rejouera plus avec l'OL cette saison.
Memphis Depay ne rejouera plus avec l'OL cette saison. — Armando Franca/AP/SIPA

Il s’imaginait sans doute autre chose au moment de revenir à l’OL en héros. Juninho est apparu aussi inquiet que marqué lors de l’une de ses rares apparitions en zone mixte dimanche après la défaite face à Rennes (0-1). Moins que la défaite, évidemment, c’est la grave blessure de Depay, victime d'une rupture des ligaments croisés comme Jeff Reine-Adélaïde, qui l’a profondément atteint

Vers un mercato très actif

« La blessure de Memphis est une catastrophe car c’est le joueur le plus décisif. C’est vraiment inquiétant car c’est notre meilleur joueur, devenu le leader d’équipe sur le terrain. Je suis triste pour lui », a-t-il ajouté, avant de faire un cruel constat sur le manque d’épaisseur mentale de l’effectif lyonnais.

« L’idéal est d’avoir un leader dans chaque ligne. Nous avons des gens très polis qui ne posent aucun problème. Mais personne ne se met en avant. Memphis avait commencé à le faire. Nous analysons l’équilibre de l’équipe. Avec le départ de Nabil Fekir et Tanguy Ndombele, on se rend compte qu’ils apportaient beaucoup sur les sorties de balle. Fekir était un joueur plus décisif que ceux que nous avons actuellement, malgré leur talent ».

L'ancienne idole de Gerland​ semble découvrir que se séparer de ses deux meilleurs joueurs ou presque avait de fâcheuses conséquences. Soit. Mais c’est donc à lui de trouver les solutions au mercato, alors que les besoins de l’OL semblent immenses. Un défenseur central, peut-être, pour remplacer Marcelo et relayer un bien faible Andersen, un arrière gauche, sûrement, un milieu défensif, obligatoirement, et aussi un attaquant pour remplacer Memphis. Et tout ça après avoir déjà lâché 90 millions d’euros l’été dernier. Bon courage pour la pêche.