FC Nantes-Monaco : Blessures, déchet technique, défaite… La soirée cauchemar des Canaris

FOOTBALL Le FC Nantes s’est incliné (0-1) contre Monaco, vendredi soir, à la Beaujoire. Les Canaris ont perdu l’efficacité du début de saison, mais surtout Fabio pour la saison

David Phelippeau

— 

Le but de Ben Yedder sur lequel Fabio s'est gravement blessé.
Le but de Ben Yedder sur lequel Fabio s'est gravement blessé. — Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
  • Pour la première fois de la saison, Nantes s’est incliné (0-1) à la Beaujoire contre Monaco.
  • En plus de la défaite, les Canaris ont perdu Fabio pour la saison… et Appiah pour quelques semaines.
  • Le déchet technique nantais a encore été criant vendredi soir contre Monaco.

Il y a des soirs comme ça. Le FC Nantes (2e) a perdu (0-1) sans doute plus qu’une rencontre de Ligue 1, vendredi soir, à la Beaujoire, contre Monaco. A la sortie des vestiaires, les visages étaient beaucoup moins souriants que d’ordinaire. Il faut dire que les Canaris ont encaissé leur premier but à domicile de la saison, une réalisation de l’inévitable Ben Yedder qui a précipité du coup le premier revers nantais à la Beaujoire depuis le début de l’exercice. Retour sur une soirée où rien n’a tourné rond pour les hommes de Christian Gourcuff.

Fabio se blesse gravement… sur le but de Ben Yedder

La carrière de Fabio a pris une drôle de tournure à la 22e minute de ce Nantes-Monaco. Le Brésilien, âgé de 29 ans, s’est écroulé tout seul en pleine surface de réparation face à Ben Yedder, lequel ne s’est pas privé pour ajuster Lafont et ouvrir le score. Quelques minutes après, il a été évacué sur une civière. Il souffre d'une rupture du tendon rotulien. Il sera opéré la semaine prochaine. « On l’a perdu pour la saison, a confié son entraîneur Christian Gourcuff juste après la rencontre. C’est un gros coup dur pour lui et pour nous, parce que c’est un bon gars et un très bon joueur. » La double peine pour Nantes sur cette action : la perte pour la saison d’un joueur très régulier depuis le début de la saison et le but de Ben Yedder. La deuxième conséquence est forcément bien secondaire.

SOS latéral, un joker médical bientôt ?

C’est une hécatombe sur les côtés de la défense. A la blessure du latéral gauche Charles Traoré (pubis), est venue s’ajouter celle d’Appiah (sciatique) contre Monaco. Résultat: Gourcuff a été obligé comme à Metz de placer Moutoussamy (milieu relayeur) sur le côté gauche de la défense nantaise puis Basila (défenseur central) à droite. La direction, qui avait déjà réfléchi à la venue d’un joker (médical ou pas) en défense après la blessure de Traoré à Strasbourg (2-1) le 20 septembre, a accéléré les recherches. Le nom de Mehdi Zeffane, latéral droit libre de tout contrat, est évoqué.

L’insolente réussite du début de saison n’est plus là

Abdoulaye Touré a tout résumé : « Cette petite chance qu’on avait jusqu’à maintenant nous fait défaut. Il a manqué ce petit but… » Coulibaly l’a eu au bout des crampons en première période, mais il a mal ajusté son lob (13e). Simon aussi aurait dû égaliser (26e), mais il lui a manqué quelques centimètres sur sa tête, passée juste au-dessus. « Il ne faut pas douter et ne pas sombrer dans une spirale négative, poursuit Touré. Cette chance nous file entre les doigts en ce moment. » Et le déchet technique, criant à Metz (1-0) il y a une semaine, n’a pas disparu non plus vendredi soir. « Il n’y a rien à dire sur le plan de la générosité, mais sur le plan de la maîtrise, de la justesse technique, il y a eu trop de déchets. » Un constat dressé pour la deuxième fois d’affilée par le coach nantais Christian Gourcuff.