TFC : Dix ans après la mort de Brice Taton, les hommages fleurissent pour honorer la mémoire du supporter toulousain

SOUVENIRS Le 29 septembre 2009, le supporter du TFC Brice Taton mourait, douze jours après son agression à Belgrade. Dix ans après, son souvenir reste vivace

Nicolas Stival

— 

Les supporters du TFC saluent la mémoire de Brice Taton lors du match contre Lorient au Stadium de Toulouse, le 4 octobre 2009.
Les supporters du TFC saluent la mémoire de Brice Taton lors du match contre Lorient au Stadium de Toulouse, le 4 octobre 2009. — A. Gelebart / 20 Minutes
  • Brice Taton est mort à 28 ans le 29 septembre 2019. Ce supporter du TFC avait été agressé douze jours plus tôt par des hooligans serbes à Belgrade en marge d’un match de Coupe d'Europe.
  • Le club prépare un grand hommage lors de la réception de Bordeaux, samedi prochain.

Les années passent, le souvenir demeure. Le 29 septembre 2009, Brice Taton succombait à ses blessures dans un hôpital de Belgrade. Ce supporter du Toulouse Football Club, âgé de 28 ans, avait été violemment agressé douze jours plus tôt par des hooligans du Partizan, l’un des clubs de la capitale serbe, avant le match de Ligue Europa​ contre la formation haut-garonnaise.

Dix ans plus tard, le jeune homme reste dans les esprits, bien au-delà de sa ville natale. Samedi soir, avant la rencontre de Ligue 1 à Metz (2-2), les joueurs du TFC portaient un tee-shirt blanc lors de l’échauffement, avec le prénom « Brice » floqué en noir. Dans les tribunes, son portrait et une banderole en son honneur ont été déployés par la Horda Frenetik 1997. Ce groupe ultra du club lorrain entretient de longue date des relations privilégiées avec des ultras toulousains. Le supporter décédé faisait partie des Indians Tolosa.

A domicile, les Indians sont installés dans le virage est du Stadium, rebaptisé Brice-Taton en novembre 2009, un mois et demi après le drame. Inaugurée en même temps, une plaque commémorative entretient le souvenir, au niveau de la porte 11.

Le derby sous le signe du souvenir

Les « Brice, on ne t’oubliera jamais » qui jaillissent à chaque rencontre à domicile dans l’enceinte toulousaine, auront un retentissement particulier samedi, lors du derby de la Garonne contre Bordeaux. Le TFC va dédier cette rencontre à la mémoire de Brice Taton.

Le club a mis en place un tarif unique de 5 euros dans le virage Est, « afin que tous les amoureux des Violets puissent être réunis et faire vibrer ensemble, aux côtés des groupes de supporters, la tribune baptisée en son nom ».

Sur la pelouse, Max-Alain Gradel et ses coéquipiers évolueront avec un maillot noir conçu pour l’occasion. Les joueurs toulousains portent déjà la mémoire du jeune homme au plus près de leur corps, depuis le début de la saison. Son prénom figure au dos de leur maillot à domicile.