Equipe de France : Le Lillois Ikoné appelé pour la première fois chez les Bleus

FOOTBALL L’attaquant du Losc fait partie des joueurs appelés pour les deux matchs de qualification à l’Euro 202 contre l’Albanie et Andorre

Francois Launay

— 

Jonathan Ikoné célèbre son but inscrit contre Angers
Jonathan Ikoné célèbre son but inscrit contre Angers — AFP

C’est un peu celui qu’on n’attendait pas, enfin pas tout de suite. Mais comme Alexandre Lacazette semble banni à vie des Bleus de Deschamps, il y a de la place pour les autres. Pour la première fois de sa carrière, Jonathan Ikoné a été appelé pour la première fois ce jeudi en équipe de France. Le sélectionneur l’a convoqué pour les deux matchs de qualification à l’Euro 2020 que les Bleus disputeront au stade de France le 7 septembre contre l’Albanie puis le 10 septembre face à Andorre.

Formé au PSG où il a peu joué, Ikoné avait été prêté un an et demi à Montpellier avant de signer un contrat de cinq ans avec le Losc en juin 2018. Dans le Nord, le natif de Bondy va se faire un nom aux côtés de Jonathan Bamba et Nicolas Pépé. Cette Bip Bip (Bamba Ikoné Pépé) sera déterminante dans la saison exceptionnelle des Dogues, épatants deuxièmes de Ligue 1. Placé derrière l’attaquant, le joueur de 21 ans a inscrit 3 buts et surtout délivré 9 passes décisives. De quoi taper dans l’œil du sélectionneur.

« Une efficacité intéressante en termes de buts et de passes décisives »

« Il y a ce qu’il a réalisé avec son club comme la saison dernière. Il y a aussi ce qu’il a été capable de faire avec les Espoirs. Sa présence est aussi liée aux absences importantes sur le plan offensif [Mbappé, Dembélé]. Mais il est dans un profil de joueur capable d’évoluer sur un côté avec ses qualités de vitesse, de provocation, de percussion. Et aussi une efficacité intéressante en termes de buts et de passes décisives », justifie Didier Deschamps.

Cette belle saison sera conclue en beauté par le joueur lors de l’Euro Espoirs où il aura atteint en juin dernier les demi-finales et la qualification olympique avec les Bleuets. Sélectionné avec les équipes de France jeunes depuis l’âge de 15 ans, il continue cette progression en faisant son entrée chez les A.