Andorre-France: Les Bleus se rachètent un peu grâce à leurs bizuts

FOOTBALL Trois jours après sa déconvenue turque, l’équipe de France s’est montrée sérieuse ce mardi en Andorre (0-4)

Nicolas Stival

— 

L'équipe de France s'est régalée en Andorre.
L'équipe de France s'est régalée en Andorre. — Franck Fife / AFP
  • Dans le froid d’Andorre-la-Vieille, la France s’est imposée sans souci (0-4).
  • Au sein d’une équipe remaniée, Ben Yedder, Thauvin et Zouma ont inscrit leur premier but en Bleu.

A Andorre-la-Vieille,

Trois jours après son non-match en Turquie (2-0), la France a – comme prévu – gagné en Andorre, la 134e nation mondiale. Mais, pour le dernier match de la saison, les Bleus, avec un public acquis à leur cause, y ont en outre mis la manière. Ils profitent aussi de la défaite turque en Islande pour reprendre la tête de leur groupe de qualification à l’Euro 2020

Une soirée de premières

Suite à la bouillie de Konya, Didier Deschamps a fait la grande lessive. Seuls quatre titulaires ont conservé leur place sur l‘atypique synthétique de l‘étonnant Estadi National (3.300 places) : le capitaine Lloris, Pogba, Griezmann et Mbappé. Clément Lenglet a fêté sa première sélection. Son collègue en charnière Kurt Zouma a célébré quant à lui sa première titularisation, tout comme le latéral droit Léo Dubois et l‘avant-centre Wissam Ben Yedder.

Le défenseur prêté par Chelsea à Everton en a profité pour ouvrir son compteur en Bleu (60e), imitant ainsi l‘attaquant sévillan (30e) et Florian Thauvin, auteur d‘un très beau ciseau retourné (45e+1). Le Marseillais a aussi servi Ben Yedder pour son but. La fête avant les vacances…

Griezmann n‘était pas fatigué

Bien sûr Kylian Mbappé, parfois gourmand, a eu l‘immense mérite de débloquer la situation dès la 10e minute, et a idéalement centré depuis son côté gauche pour la merveille de Thauvin. Antoine Griezmann, lui, n‘a pas marqué. Mais il est rare de voir une star mondiale envoyer un tacle au milieu du terrain à la 50e minute lors du dernier match d‘une saison interminable, alors que le score est déjà de 3-0. Le futur ex-joueur de l‘Atlético Madrid a aussi signé deux passes décisives, pour Mbappé puis Zouma, sur corner.

Et les Andorrans dans tout ça ?

Forcément, quand on est une sélection obligée de piocher dans un réservoir de 150 joueurs, on souffre face aux champions du monde. « Le score de France-Andorre, normalement, c‘est 20-0 », assurait avant la rencontre l‘infatigable capitaine Ildefons Lima (39 ans, 123 sélections). La Principauté a surperformé donc. Par rapport aux trois face-à-face précedent, en 1998 (2-0), 1999 (0-1 à Barcelone) et 2004 (4-0 à Montpellier), les Pyrénéens ont cadré un tir : un coup franc de Joan Cervos (66e), sans trop de souci pour Hugo Lloris. C‘est toujours ça….