Strasbourg-Francfort : « Il y aura un match en tribune et un autre sur le terrain », annonce Jonathan Schmid

INTERVIEW Jonathan Schmid est l’homme qu’il faut interroger avant Racing club de Strasbourg-Eintracht Francfort en barrage de la Ligue Europa. Le latéral droit est né dans la capitale alsacienne et évolue en Bundesliga depuis 2011

Thibaut Gagnepain

— 

Jonathan Schmid sous les couleurs d'Augsbourg la saison dernière.
Jonathan Schmid sous les couleurs d'Augsbourg la saison dernière. — Ronny Hartmann / AFP
  • Revenu cet été à Fribourg après des passages à Hoffenheim et Augsbourg, le latéral droit Jonathan Schmid entame sa neuvième saison dans le championnat allemand.
  • Originaire du quartier du Neuhof, à Strasbourg, il y revient souvent et suit les performances du Racing.
  • Il pourrait être au stade de la Meinau jeudi pour le match de barrage de Ligue Europa contre l’Eintracht Francfort.

C’est le plus strasbourgeois des joueurs de Bundesliga. Recalé du centre de formation du Racing à 16 ans, Jonathan Schmid fait depuis carrière de l’autre côté du Rhin. Revenu cet été à Fribourg après des passages à Hoffenheim et Augsbourg, le latéral droit entame sa neuvième saison dans le championnat allemand.

Avec déjà 220 matchs de Bundesliga au compteur, il pourrait même, d’ici deux saisons, dépasser le record de Franck Ribéry (273). A 29 ans, il a quatre années de contrat devant lui dans une ville où il se sent « très bien ». Aussi parce que ce n’est pas très loin de Strasbourg, où il sera peut-être encore jeudi, pour le barrage aller de Ligue Europa contre l’Eintracht Francfort. Une affiche dont le joueur est un témoin privilégié.

Un but et une victoire 3-0 contre Mayence, vous n’avez pas raté votre retour à Fribourg samedi dernier.

C’est sûr ! Il n’y a rien de mieux pour recommencer la saison. A Fribourg, je suis comme à la maison parce que je peux très facilement rentrer à Strasbourg. Quand j’étais à Augsbourg l’an dernier, c’était beaucoup plus compliqué.

Vous revenez souvent à Neuhof, le quartier dont vous êtes originaire ?

Dès que je peux. Le dimanche matin, je vais au décrassage de l’équipe et je pars après car on a souvent le lundi de libre. Même quand j’ai une après-midi, je fais la route. Mes parents, mes beaux-parents et beaucoup d’amis sont encore à Strasbourg.

Vous devez suivre le Racing alors…

Bien sûr, tous les week-ends ! L’histoire ne s’est pas mal finie là-bas. Ils avaient juste décidé de ne pas me garder. J’étais jeune (16 ans)…

Le club ne vous a jamais recontacté depuis ?

Il y a eu des rumeurs mais jamais de contacts concrets. Jouer une fois au stade de la Meinau serait un plaisir. Pour l’instant, je n’y ai été que comme ramasseur de balles ou spectateur.

Serez-vous là jeudi pour le match contre Francfort ?

Ça va être compliqué d’avoir une place mais je vais demander. Je connais bien Stefan Mitrovic, on a joué ensemble à Fribourg. Et à l’Eintracht, j’ai aussi deux amis, Gelson Fernandes et Dominik Kohr.

Quel regard portez-vous sur cette rencontre ?

Déjà, il y aura un match en tribune et un autre sur le terrain. Des deux côtés, les supporters sont un peu fous, ça va chanter et ça va être sympa. Je pense aussi que ça va être serré entre les deux équipes. J’aimerais bien que Strasbourg passe…

Que représente l’Eintracht Francfort en Bundesliga ?

On n’attendait pas cette équipe aussi haut la saison dernière. C’est un club qui est plus stable qu’avant et qui a bien redémarré la saison, même sans son duo d’attaquants Haller-Jovic. Sans Haller, ils jouent différemment. Ils ont perdu leur point d’appui devant. Les joueurs qui restent ? Déjà, il y a Rebic devant, lui, tout le monde connaît. Offensivement, Gacinovic est très bon aussi, surtout techniquement. Au milieu, ça bataille avec le duo Gelson Fernandes-Dominic Kohr. Ils sont hyper combatifs, courent beaucoup, vont au charbon. Sur les ailes, Da Costa et Kostic sont de vraies fusées. Il faudra les maîtriser et il pourrait y avoir de l’espace dans leurs dos.

Un petit pronostic ?

Je dirais 2-1 pour le Racing à la Meinau et match nul là-bas, dans une des plus belles ambiances d’Allemagne avec Dortmund.