Cristiano Ronaldo ne sera pas poursuivi pour viol aux Etats-Unis

FIN DE PARTIE C’est un gros nuage qui s’éloigne de la star portugaise

20 Minutes avec AFP

— 

Cristiano Ronaldo se sort d'un bien mauvais pas.
Cristiano Ronaldo se sort d'un bien mauvais pas. — Alberto Gandolfo/PACIFIC /SIPA

A défaut de Ballon d'or, Cristiano Ronaldo obtient un bon ballon d’air frais. La justice américaine a en effet décidé, faute de preuves, de ne pas inculper pour viol l’attaquant portugais, a annoncé lundi le procureur en charge du dossier.

Une Américaine avait accusé le quintuple Ballon d’or de l’avoir violée en 2009 dans une chambre d’hôtel de Las Vegas. « Sur la base des informations disponibles », ces « accusations ne peuvent pas être prouvées au-delà d’un doute raisonnable », selon un communiqué du procureur du comté de Clark, dans le Nevada.

L’ancienne star de Manchester United et du Real Madrid, 34 ans, qui joue actuellement à la Juventus Turin, a toujours nié ces allégations.

Accord au civil en 2010

Le 13 juin 2009, la plaignante avait appelé la police de Las Vegas pour dénoncer un viol, mais avait refusé d’identifier son agresseur. Le dossier avait alors été refermé. En 2010, elle avait passé un accord au civil avec Cristiano Ronaldo à ce sujet.

En août 2018, elle avait repris contact avec la police de Las Vegas en demandant la réouverture de son dossier et avait accusé pour la première fois le footballeur. « Malgré le passage du temps, la police a enquêté sur ses allégations », mais n’a pas trouvé de preuves. « En conséquence, aucune poursuite ne sera engagée », écrit encore le procureur.